Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Irkoutsk face à sa pollution

Un système régional d'information mis en place dans la région d'Irkoutsk a contribué à mettre en évidence ses problèmes d'environnement et de pollution. L'initiative visait des problèmes concrets et se présente comme un exemple pour les autres régions.
Irkoutsk face à sa pollution
L'Oblast d'Irkoutsk en Sibérie (Russie) est une merveille de la nature avec le fameux lac Baïkal et une flore très riche, dont une partie de la forêt boréale. Irkoutsk, la capitale de cette région, souffre cependant avec les zones rurales voisines de l'une des pires pollutions de l'air de la planète. Les causes sont à rechercher dans les industries de la région (énergie, chimie et pétrochimie), le transport par camion et la métallurgie. Les anticyclones stagnants de l'hiver intensifient le problème.

Le projet IRIS («Irkutsk Regional Information System for Environmental Protection») financé par l'UE a étudié les causes de la pollution et les risques sur l'environnement forestier. Il a découvert que l'économie de la région dépend d'industries très polluantes, ce qui ne facilite pas la résolution du problème. Une déforestation mal conduite a également contribué à la dégradation de l'environnement, soulignant la nécessité d'une gestion durable des forêts.

Le projet visait à soutenir le développement des régions et à étudier comment relier de manière plus optimale l'économie et l'environnement. Il a évalué les risques de l'impact anthropique sur les forêts, et identifié les sources de pollution (industrie, agriculture et même tourisme).

Le projet IRIS a bâti un système d'information comprenant des cartes numériques, l'évaluation des risques et des informations d'observation de la terre par satellite ainsi qu'une large base de données associée. Il a atteint son but avec la création d'un outil puissant d'évaluation des risques et de protection de l'environnement, pour favoriser une gestion durable des terrains disponibles. Ceci permettra aux décideurs politiques régionaux et gouvernementaux de réduire la pollution et de protéger les ressources naturelles.

Le système d'informations pourrait en outre servir de prototype pour d'autres régions de la Fédération de Russie. De plus, les données complètes recueillies par satellite seront certainement utiles aux chercheurs qui étudient la végétation, l'utilisation des sols, l'évolution du climat, l'impact de l'homme, etc.

Le résultat final espéré sera une vision plus équilibrée entre les besoins économiques et industriels de la région, et la santé de l'environnement. Si le projet IRIS produit un plan de développement durable des forêts de la région, il aura atteint tous ses objectifs.

Informations connexes