Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les fruits de mer s'accordent bien avec la technologie

La région méditerranéenne est renommée pour la variété des ses fruits de mer, produits en majorité par de petites entreprises locales. En ce début du XXIe siècle, les PME rencontrent une vive concurrence, aussi bien de la part des grandes entreprises que de leurs homologues à l'étranger.
Les fruits de mer s'accordent bien avec la technologie
Le projet ERMES a associé des petites entreprises avec des instituts de recherche et les a aidé à obtenir un financement, cherchant ainsi à apporter au secteur méditerranéen des fruits de mer un soutien technologique fort nécessaire.

La technologie est un facteur important qui pourrait renforcer la position d'acteurs plus petits sur le marché mondial, car elle a un impact sur le contrôle de la qualité, la sécurité, la protection de l'environnement et bien d'autres aspects critiques. Le projet ERMES («European research for Mediterranean seafood») visait à déterminer les besoins technologiques et à donner accès aux ressources nécessaires.

Les PME, dont le nombre dépassait la centaine, ont participé à des ateliers spéciaux et à des rencontres en direct organisés par le consortium du projet. Les activités se sont traduites par une liste des priorités de recherche, classées entre les producteurs et les sociétés de traitement des fruits de mer, et allant depuis la génétique et l'emballage jusqu'à la logistique.

Parallèlement, le projet a localisé en région méditerranéenne des centres de recherche disposant d'une expertise dans ces domaines, notamment en Turquie et en Tunisie. Les partenaires d'ERMES se sont ensuite associés avec un autre projet financé par l'UE et visant le même secteur en Amérique du Sud, pour publier les cartes sur le site http://www.eurlatseaproject.eu.

La phase finale a consisté à rapprocher les PME et les centres de recherches ayant des intérêts communs, et à les aider à trouver des financements. Le projet a également fourni des informations sur les programmes nationaux et ceux de l'UE, comme les programmes-cadres. Une réussite majeure du projet a été la soumission de plus de 30 propositions de recherche visant à améliorer le secteur par le transfert de technologies.

Informations connexes