Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'industrie se tourne vers la fabrication de mousse d'acier et de fer

La production de mousse de métal à base d'aluminium a enregistré un très grand succès. Maintenant, des chercheurs cherchent à créer des mousses de fer et d'acier, au bénéfice de l'industrie européenne.
L'industrie se tourne vers la fabrication de mousse d'acier et de fer
Les mousses métalliques sont des structures solides mais légères, ressemblant à des éponges métalliques de différentes tailles avec un grand nombre de bulles. Ces structures ont de nombreuses utilisations industrielles, allant de l'industrie aérospatiale à la fabrication de prothèses osseuses. Cependant, si la science a une grande expérience des mousses d'aluminium, c'est loin d'être le cas pour les mousses de fer et d'acier.

Le projet Stemacel («Development of an innovative iron based cellular material - new manufacturing routes for porous structures») financé par l'UE a cherché comment utiliser un processus de coulée pour obtenir de façon rentable des mousses de fer et d'acier.

Les partenaires du projet ont obtenu des mousses métalliques à base de fer, grâce à un processus appelé melt-foaming, qui utilise une fonderie standard avec ses équipements actuels, complétés par de nouveaux agents de moussage. Différents échantillons et formes d'acier ou de fer ont été produits, ainsi que différents alliages qui promettent des utilisations industrielles intéressantes. L'examen micrographique et la tomographie à rayons X ont permis de définir les caractéristiques structurelles et la solidité de ces mousses métalliques. Les pores ont été analysés au niveau de leur taille et morphologie, et les tests d'ensemble ont obtenu des résultats positifs.

Au final, le projet a mis au point un solide processus industriel pour la fabrication de mousse d'acier et de fer. Stemacel a également montré comment ces mousses peuvent être utiles aux PME et à leurs productions. La mission du projet comportait également du savoir-faire et le transfert de connaissances depuis la recherche vers les PME partenaires. Grâce à cela, ces partenaires sont prêts à prendre pied sur de nouveaux marchés et à développer la compétitivité dans le secteur.

Enfin, des résultats sélectionnés du projet ont été publiés dans des journaux et dans le cadre de conférences scientifiques, contribuant au leadership de l'UE dans le développement de matériaux innovants et de leurs applications.

Informations connexes