Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

BIOSYS — Résultat en bref

Project ID: 13633
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Allemagne

Les biomatériaux pour faire progresser les thérapies de remplacement tissulaire

Les progrès au niveau des connaissances sur l'ingénierie tissulaire et le développement de nouveaux biomatériaux devraient permettre de faire des contributions majeures à une meilleure qualité de vie pour les résidents de l'UE. Les réussites dans ces domaines ont également le potentiel de considérablement réduire les coûts infligés au système de santé pour plusieurs maladies.
Les biomatériaux pour faire progresser les thérapies de remplacement tissulaire
L'ingénierie tissulaire est une approche innovante très prometteuse pouvant compenser les limitations des traitements des maladies cardiovasculaires. Pour surmonter les inconvénients des prothèses cardiovasculaires utilisées actuellement, les tissus fabriqués à partir des propres cellules du patient qui peuvent se développer et remplacer les tissus défectueux pourraient être une réponse.

Le projet Biosys («Intelligent biomaterial systems for cardiovascular tissue repair») a tenté de développer de nouveaux systèmes de biomatériaux intelligents avec des propriétés non encore disponibles en Europe ou ailleurs. Ce projet financé par l'UE visait à développer le premier biomatériau avec une biodégradabilité contrôlable et une biocompatibilité améliorée.

La production et l'optimisation de fibres ont eu lieu à divers instituts partenaires. Dans l'un de ces instituts, des fibres filées au mouillé, aux électrons et par fusion ont été produites à partir d'acide polylactique (PLA) avec des exigences importantes remplies en termes de propriétés médicales, mécaniques et structurelles.

Une étude spécifique visait à produire des fibres aussi fines que possible pour une utilisation dans les activités de fabrication de textiles et de dispositifs. Les partenaires sont parvenus à produire, à caractériser et à analyser des fibres relativement fines. Leur plus grande force et capacité de rétention de la force par rapport aux fibres filées au mouillé, en ont fait d'excellents candidats en tant que fibres constructives pour les greffes cardiovasculaires.

Des solvants et des coagulants ont été choisis pour les expériences de filage visant à étudier les fibres filées au mouillé. Les membres de l'équipe ont produit des fibres filées au mouillé possédant différentes propriétés, lesquelles ont ensuite été analysés et caractérisées. D'autres progrès ont été réalisés, notamment l'étude en ce qui concerne la modification des fibres en ajoutant des biomolécules dans les fibres, puis l'utilisation de spin de l'électron pour revêtir des implants de valve cardiaque en 3D faits à partir de tissus non entrelacés.

Les résultats du projet pourraient être transférés à d'autres domaines médicaux pour une innovation à long terme.

Informations connexes