Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

IMPART — Résultat en bref

Project ID: 13968
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Suisse

Le savoir est une force, même à l'échelle nanométrique

On applique de plus en plus la nanotechnologie dans toute une gamme d'applications. On s'inquiète encore beaucoup cependant des risques potentiels des nanoparticules sur les humains et la santé environnementale.
Le savoir est une force, même à l'échelle nanométrique
Des sociétés de par le monde s'empressent de réclamer leur place dans le monde nanométrique et produisent des nanoparticules en masse; cependant, on craint encore la nocivité de ces matériaux sous leur forme de particule ultrafine. Ainsi, il est important de mieux comprendre les implications immédiates et à long terme de la nanotechnologie dans notre société.

L'objectif premier du projet Impart («Improving the understanding of the impact of nanoparticles on human health and the environment») était d'éviter le manque de connaissances dans ce domaine menant à l'exclusion des nanoparticules dans des avancées technologiques.

Un séminaire de coordination a eu lieu en parallèle de la réunion de lancement du projet financé par l'UE. L'objectif était de sensibiliser les partenaires du consortium quant aux travaux menés dans le domaine de manière à rationaliser les objectifs et à minimiser la duplication des efforts de recherche.

Les membres du projet Impart ont été regroupés dans des sous-catégories thématiques en fonction des considérations, des implications pour la santé humaine et l'exposition, et de l'impact sur l'environnement et les mesures législatives connexes. Lors de la rencontre du groupe d'expert et d'un second séminaire de coordination, les membres d'Impart ont discuté des progrès réalisés dans le cadre du projet et ont identifié les problèmes. L'un des résultats était la division de la spécialisation en sous-projets.

Suite à une suspension du projet et à des actions d'évaluation interne, une nouvelle équipe a été développé avec un nouveau coordinateur et la suppression puis l'entrée de cinq nouveaux partenaires qui ont relancé le projet et les travaux se sont poursuivis.

Les principaux résultats exploitables d'Impart comprennent une base de données sur la nanosécurité, les publications des risques et les rapports de projets. Ces derniers portent sur le statut de l'impact des nanomatériaux sur la santé et l'environnement, des recommandations et directives pour les décideurs politiques en matière de législation et de recherche, et une brochure d'aide sur la manipulation des nanoparticules en toute sécurité. Un rapport présentait la nanotechnologie et les nanomatériaux, et étudiait les nanoparticules et la santé humaine, l'exposition aux nanomatériaux, les effets sur l'environnement, les questions juridiques et la réglementation.

Le projet Impart, à l'aide d'activités de recherche et de diffusion, a permis aux chercheurs de mieux comprendre et d'obtenir davantage de connaissances sur l'impact potentiel des nanoparticules dans la vie quotidienne et les applications industrielles.

Informations connexes