Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

VASCUPLUG — Résultat en bref

Project ID: 13811
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Allemagne

Un meilleur génie tissulaire en vue

Le problème de la compatibilité entre les tissus fabriqués et le corps pourrait finalement être résolu. Les progrès dans ce domaine facilitent déjà la connexion entre ces tissus et le système vasculaire.
Un meilleur génie tissulaire en vue
Le génie tissulaire associe des cellules, des technologies d'ingénierie et des facteurs biochimiques pour fabriquer des tissus afin de remplacer ou d'améliorer des éléments biologiques comme les os, le cartilage, la peau ou les vaisseaux sanguins. La médecine régénératrice peut profiter des progrès en génie tissulaire, bien qu'il reste plusieurs problèmes à résoudre.

Par exemple, le branchement des tissus fabriqués sur le système vasculaire laissait à désirer, ce qui finit par entraîner la mort de ces tissus. Financé par l'UE, le projet VascuPlug («Bioreactive composite scaffold design for improved vascular connexion of tissue-engineered products») visait à résoudre ce problème en mettant au point une nouvelle structure d'échafaudage en trois dimensions.

Le projet a envisagé l'utilisation de polymères et de facteurs de croissance afin d'ouvrir dans les échafaudages de polymères, ensemencés avec des cellules, des micro-canaux favorisant la croissance de vaisseaux. Toujours pour faciliter la croissance de ces vaisseaux, il visait à utiliser des monocytes (des globules blancs).

Le projet a réussi à concevoir et optimiser les matériaux nécessaires à l'effet souhaité, à partir de polymères biodégradables. Il a renforcé les connaissances sur le sujet et en a repoussé les limites à travers diverses expériences.

Le projet a réalisé un bioréacteur convenant aux cultures in vitro contrôlées à long terme, et synthétisé trois peptides particuliers pour favoriser l'angiogenèse. Enfin, il a conçu trois dispositifs de livraison de médicaments, tels que facteurs de croissance ou petites molécules. Ces avancées pourront compléter les thérapies médicamenteuses standard, avec des avantages médicaux majeurs.

En bref, les résultats du projet ont le potentiel d'améliorer la réussite de l'implantation de tissus fabriqués hors de l'organisme, au bénéfice de la santé, de l'espérance de vie et du coût des soins.

Informations connexes