Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SPREEX — Résultat en bref

Project ID: 12409
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Espagne

Mieux se préparer aux marées noires en Europe

La majorité des efforts portent sur les marées noires et les moyens de les éviter, aussi des systèmes doivent être développés pour une réponse rapide et efficace lorsqu'elles se produisent.
Mieux se préparer aux marées noires en Europe
Les habitants du golfe du Mexique sont bien trop habitués aux dégâts que causent les marées noires, des points de vue environnementaux autant qu'économiques. L'Europe n'est pas épargnée de tels évènements et le public perd patience face au manque de réponse coordonnée dans de telles situations.

Le projet Spreex («Spill response experience») a reçu un financement de l'UE pour améliorer les réponses aux urgences en cas de marées noires. Plusieurs ateliers thématiques ont été organisés pour rassembler les experts et débattre des divers aspects de la réponse aux marées noires et établir des recommandations sur la marche à suivre.

La question de savoir qui fait quoi était au cœur du débat, car plusieurs autorités nationales, et souvent internationales, sont impliquées dans la réponse aux marées noires. En plus de mettre le doigt sur les chevauchements, plusieurs tâches laissées de côté jusqu'à présent ont été identifiées.

La technologie a et continue de jouer un rôle important pour éviter les accidents mais également pour nettoyer les dégâts après les marées noires. Les besoins futurs de recherche pour les navires de transports maritimes, l'équipement et la robotique ont été soulignés. Une attention particulière a été portée à la promotion des solutions de technologies de l'information, particulièrement dans les domaines de la surveillance des marées noires, des communications et du soutien à la décision. L'équipe de Spreex s'est également penchée sur les manières holistiques d'évaluer les coûts environnementaux et financiers des tragédies connexes à grande échelle.

L'un des messages les plus importants ressortant de la collaboration était de ne pas attendre une autre catastrophe avant de déployer des efforts de recherche intenses tels que ceux émanant du projet Spreex.

Informations connexes