Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un meilleur moyen de convertir le biogaz en hydrogène

Le biogaz est peu coûteux et on le trouve en grande quantité, mais ne constitue pas le plus propre des carburants. C'est une source d'énergie renouvelable pouvant être produite à partir de déchets agricoles aussi bien que municipal.
Un meilleur moyen de convertir le biogaz en hydrogène
Si on l'associe à une pile à combustible à membrane échangeuse de protons (PEM, de l'anglais proton exchange membrane), le biogaz peut servir à alimenter des véhicules et des centrales électriques.

Malheureusement, le système n'est pas aussi parfait qu'il en a l'air. Les impuretés dans le biogaz entraînent la corrosion de la membrane et d'autres éléments. Afin de rendre ce produit financièrement intéressant, il faudra surmonter cet obstacle. Le projet Bio-Hydrogen («Development of a biogas reformer for production of hydrogen for PEM fuel cells») a décidé de s'atteler à ce problème.

Les travaux de recherche du projet ont bénéficié d'un financement européen pour étudier les différents moyens de purifier le biogaz, également connu sous le nom de reformage. L'efficacité de plusieurs alternatives aux catalyseurs à base de nickel a été évaluée à différentes étapes du processus de reformage. Les gaz mis à l'essai étaient du méthane pur et un modèle de biogaz, lesquels étaient enrichis d'un composant contenant du soufre pour évaluer la résistance à la contamination.

Les nouveaux catalyseurs présentaient une bonne performance et répondaient à plusieurs critères importants en terme de durabilité, de disponibilité et de prix, mais subissaient cependant un empoisonnement lorsqu'on utilisait un biogaz riche en soufre. L'équipe de Bio-Hydrogen œuvrait à déterminer si la solution se trouvait dans l'élimination des impuretés gênantes avant le reformage, protégeant ainsi les piles à combustibles PEM. Ainsi, un réseau de biofiltres a été mis en œuvre dans la configuration des biofiltres à percolation afin d'optimiser l'élimination de siloxanes et d'autres agents polluants.Les résultats de Bio-Hydrogen représentent des progrès considérables vers l'objectif visant à développer un système rentable de production d'hydrogène à partir du biogaz.

Informations connexes