Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

GSOMEN — Résultat en bref

Project ID: 1594
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Italie

L'aube des nanoagrégats

Bien que de très petite taille, les nanoagrégats sont d'une grande importance pour l'industrie car ils promettent d'ouvrir la voie à de nouvelles technologies et applications.
L'aube des nanoagrégats
Les nanotechnologies s'avèrent être la nouvelle «révolution industrielle», associant la technologie, la science et l'industrie pour créer des produits et des utilisations très attrayants. Dans ce domaine, les nanoagrégats métalliques sont des groupements de nanoparticules, de 10 à 100nm de diamètre, utilisables en électronique et dans de nombreux autres domaines.

Le projet Gsomen («Growth and supra-organization of transition and noble metal nanoclusters») a travaillé sur la nucléation et la croissance de certains nanoagrégats. Les chercheurs ont étudié comment les nanoparticules s'organisent elles-mêmes en structures à une, deux ou trois dimensions.

Le projet s'est intéressé aux nanostructures de métal brut ainsi qu'aux nanoagrégats de métaux revêtus et de métaux nobles. Il a étudié leur formation ainsi que leur dépôt sur une surface d'oxyde, en vue d'en comprendre les mécanismes et de mieux les contrôler. En outre, des progrès en matériel informatique, en techniques par synchrotron et en processus dynamiques ont contribué à faciliter l'exploration des nanoagrégats.

Les chercheurs ont ainsi pu étudier la structure générale des nanoagrégats, les interactions entre les nanoparticules et les particules, ainsi que le support métallique de base, conduisant finalement à de nouvelles expériences et utilisations. Les techniques de nano-patterning, qui utilisent souvent des films ultra minces d'oxydes, devraient également bénéficier des résultats de ce projet.

En résumé, Gsomen a conçu de nouveaux outils et protocoles de caractérisation, et obtenu des images réalistes de divers systèmes de nanoagrégats différant par la taille, la forme et la morphologie. En simulant de diverses façons la structure, la croissance et les propriétés de nanoagrégats métalliques, le projet a largement fait progresser la recherche dans ce domaine.

Informations connexes