Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

FACEIT — Résultat en bref

Project ID: 18391
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Suisse

Arrêtons les déversements de pétrole!

Une étude portant sur la gestion des marées noires propose une approche plus éthique et rapide à la biosurveillance. Le succès des projets aidera les autorités à maîtriser de telles catastrophes avant qu'elles ne deviennent ingérables.
Arrêtons les déversements de pétrole!
Les déversements de pétroles dans les mers, les lacs et les rivières peuvent provoquer des dégâts importants et irréversibles aux écosystèmes et aux communautés. Le projet Faceit («Fast advanced cellular and ecosystems information technologies») financé par l'UE s'est penché sur la gestion des catastrophes concernant les marées noires.

Le projet a étudié la biosurveillance comme outil permettant l'intégration rapide d'informations, notamment la source de pollution, les facteurs environnants, les substances chimiques impliquées, le type d'environnement et les accidents. La biosurveillance implique l'utilisation d'organismes vivants qui ont tendance à accumuler des substances chimiques; elle représente des outils de surveillance et a de nombreux avantages.

Faceit s'est penché sur l'utilisation d'organismes, de lignées cellulaires ou même de protéines d'ADN pour surveiller les dégâts causés par les marées noires et à les gérer. On considérait jusqu'ici les tests à biomarqueurs peu pratiques ou non éthiques, aussi Faceit s'est-il penché sur ce problème. Le projet a également tenté de remplacer certains essais sur bio-organismes par des tests sur organismes unicellulaires qui offraient des résultats plus rapides et rentables. Il recommandait de nouvelles approches pour surveiller les conséquences de la pollution en tenant compte de la biodiversité et de l'autorégénération.

L'équipe du projet s'est mise en réseau avec diverses parties prenantes spécialisées dans la gestion des catastrophes et a montré la viabilité des propositions de Faceit, soutenues par une solide recherche scientifique, la formation et la validation. Il a souligné l'importance des outils de surveillance biologique pour les écosystèmes touchés et leur importance pour la gestion des catastrophes.

Faceit est parvenu à développer une technologie de test (les essais sur biorapporteurs) pour détecter les polluants principaux du pétrole. Le système a été validé dans des cas de figure en temps réel en haute mer et s'est révélé être un outil de grande valeur pour atteindre ses objectifs. Dans le cadre d'une approche intégrée et en association avec d'autres systèmes compatibles, cette approche de test aidera sans doute les communautés et les gouvernements à réagir rapidement aux marées noires et à les traiter dès les premières étapes.

Informations connexes