Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ARMS — Résultat en bref

Project ID: 16893
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Roumanie

Renforcer les centres de recherche pour le bien de l'UE

Les centres de recherche des nouveaux États membres de l'UE ont beaucoup à offrir et à apprendre. Une initiative financée par l'UE visant à renforcer la qualité de l'un de ces centres de recherche roumains donnera une valeur ajoutée à la future recherche, la collaboration et les résultats connexes.
Renforcer les centres de recherche pour le bien de l'UE
Le projet ARMS («Strengthening of 'Carol Davila University of Medicine - Research centre on the pathology and treatment of the systemic rheumatic diseases' for a successful contribution to ERA») visait à renforcer la qualité du centre de recherche Carol Davila RCRD (Carol Davila University of Medicine & Pharmacy - Research Centre on the Pathology and Treatment of Systemic Rheumatic Diseases) afin qu'il puisse prendre le dessus en matière de recherche médicale et de fonctionner comme partenaire fiable des groupes de recherche de l'UE. Le projet prévoyait un centre de recherche mieux préparé pour participer au sixième programme-cadre (6e PC) et pour attirer de nouveaux scientifiques expérimentés de Roumanie et au-delà.

Le programme AMRS (Advanced Romanian Mobilisation Scheme) a été lancé lorsque la Roumanie était encore candidate à l'adhésion.

ARMS couvrait un certain nombre de domaines afin d'atteindre son objectif global. Il visait notamment à promouvoir la mise en réseau avec d'autres centres de recherche en dehors de la Roumanie, à améliorer la qualité des équipes du RCRD et à mettre à niveau l'équipement de S&T (science et technologie) du centre. Un autre objectif consistait à attirer les chercheurs de haut niveau (ce qu'il est parvenu à faire en ajoutant deux universitaires renommés).

Les activités de recherche ont été conceptualisées en vue de tirer au maximum profit des nouveaux dispositifs haute technologie et/ou des composants connexes. Elles s'intéressaient notamment à un microscope à force atomique, à un scanneur DEXA (scanners à absorptiométrie double énergie à rayons X), à des congélateurs et à des ordinateurs. Des efforts spécifiques ont été faits pour partager les nouvelles connaissances ainsi que les acquisitions haute technologie avec des équipements roumains similaires.

Diverses activités visaient à promouvoir une plus grande représentation des femmes dans les postes à haute responsabilité de la recherche, et à n'embaucher que des femmes scientifiques pour les nouveaux postes. Globalement, de 10 à 12 projets de recherche nationaux développés par l'équipe ont été coordonnés par des scientifiques femmes du RCRD.

Des cours spécifiques et des rassemblements ont offert une base permettant de présenter les travaux réalisés et les résultats atteints ainsi que d'exposer les installations de recherche aux nouveaux jeunes scientifiques.

Informations connexes