Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des ultrasons pour venir à bout des poux

Une initiative financée par l'UE a réussi à améliorer le traitement des poux grâce à une combinaison d'ultrasons et de substances actives.
Des ultrasons pour venir à bout des poux
L'infestation de poux est un problème fréquemment rencontré chez les enfants. Les traitements actuels impliquent l'utilisation d'un peigne fin et l'administration de pesticides, qui sont cependant désagréables et difficiles à appliquer.

C'est en partant de ce constat que le projet Clearbrush («A novel integrated ultrasonic brush and sonically activated lotion to provide a full system approach to the eradication of the European head louse menace») a développé un système composé d'une brosse unique, conçue pour vibrer à une certaine fréquence, et d'une lotion spéciale, qui immobilise, pénètre et tue les lentes tout en lubrifiant le cheveu pour faciliter leur retrait.

Le consortium s'est concentré sur le développement et l'intégration des différentes composantes du système Clearbrush. L'amplitude des poils activés par les ultrasons a été étudiée de façon à ce que les forces à la surface des cheveux détruisent les lentes sans abîmer la chevelure ou le cuir chevelu. Le matériau utilisé pour fabriquer la brosse a également fait l'objet de nombreuses recherches. Il s'est avéré que certains métaux, en particulier l'acier inoxydable, l'aluminium et le titane, présentent une plus grande aptitude à diffuser les ultrasons. C'est pourquoi la brosse Clearbrush possède des poils en acier inoxydable.

Les propriétés de la lotion active ont été optimisées afin de favoriser au maximum la diffusion des ondes ultrasons et de tuer efficacement les poux tout en lubrifiant le cheveu pour faciliter leur retrait. Les résultats d'une étude ont démontré que, par rapport aux lotions à base de silicone, certaines émulsions aqueuses offraient de meilleures propriétés lubrifiantes tout en s'avérant d'excellents conducteurs d'ultrasons. Les partenaires au projet ont déterminé qu'afin de garantir une performance optimale du système, la lotion active devait être répartie dans les cheveux à la main avant de passer la brosse Clearbrush.

Le système Clearbrush a été validé cliniquement sur des sujets humains, enregistrant un taux d'éradication de 82%, contre 70% pour les traitements de référence. Le système Clearbrush devrait encore recevoir quelques améliorations esthétiques et ergonomiques mineures avant sa commercialisation en Europe.

Informations connexes