Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ARGES — Résultat en bref

Project ID: 18936
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Allemagne

L'inflammation post AVC est-elle dépendante de l'âge ?

Un projet financé par l'UE a montré comment l'âge influait sur les phénomènes inflammatoires survenant après un accident vasculaire cérébral.
L'inflammation post AVC est-elle dépendante de l'âge ?
L'ischémie cérébrale ou accident vasculaire cérébral constitue un sérieux problème de santé dans le monde entier. L'administration de l'activateur tissulaire du plasminogène (tPA, pour tissue plasminogen activator) constitue un traitement efficace qui doit cependant, pour être utile, être administré très rapidement après l'accident vasculaire. Il est donc absolument nécessaire de développer de nouvelles stratégies de traitement qui soient efficaces au-delà de cette limitation.

Il existe de nombreux signes montrant que les événements cérébraux survenant après un AVC sont dépendants de l'âge du patient. Jusqu'à présent, les stratégies de neuro-protection ont toutes échoué, probablement en raison des interprétations erronées dès leur conception. Les études cliniques récentes commencent à montrer qu'il existerait une très forte association entre les infections post-AVC et la récupération neurologique du patient.

C'est dans ce contexte que le projet Arges («Age-dependent inflammatory responses after stroke») s'est attaché à caractériser toutes les modifications locales et systémiques du système immunitaire survenant après un AVC qui soient dépendantes de l'âge. Pour ce faire, les chercheurs ont utilisé un modèle animal et effectué de nombreuses analyses tant transcriptionnelles que protéomiques ou biochimiques. En utilisant des biopuces génomiques, les partenaires du projet ont pu identifier certains gènes et voies métaboliques significativement affectés par un AVC combiné à l'âge du patient.

Le lien entre l'AVC et le système immunitaire a été découvert quand les chercheurs ont pu montrer que la régulation des cellules microgliales – les cellules immunitaires du système nerveux central - était particulièrement touchée par l'accident vasculaire cérébral. Ces résultats suggèrent clairement que l'équilibre immunitaire est fortement perturbé après un AVC. Les chercheurs du projet ont réussi à identifier les gènes et protéines responsables de la récupération dépendant de l'âge du patient et à caractériser la réponse inflammatoire post-AVC.

Dans l'ensemble, cette étude a permis de caractériser en profondeur la réponse du système immunitaire après un AVC et, combinés aux données des patients, ces résultats permettront probablement une amélioration du diagnostic de l'accident vasculaire cérébral et surtout un meilleur traitement des patients âgés.

Informations connexes