Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des biofiltres rentables pour les eaux usées de l'aquaculture

La transformation des déchets en or pourrait bientôt faire partie du domaine de la réalité. Une nouvelle méthode de traitement des eaux usées de l'aquaculture se révèle être extrêmement efficace, mais génère également des revenus supplémentaires en vendant la biomasse en résultant.
Des biofiltres rentables pour les eaux usées de l'aquaculture
La salicorne est une plante herbacée qui se développe près de la mer et a une affinité particulière pour les terrains salés. Bien qu'il ne soit pas automatiquement cultivé, on l'appelle couramment «pickleweed» (en anglais, les pickles sont des condiments conservés dans la saumure), car beaucoup de cultures récoltent les salicornes, les conservent dans la saumure et les mangent.

Ceci pourrait bien changer car des chercheurs ont découvert que les zones humides construites (CW, de l'anglais constructed wetlands) peuvent convertir les eaux usées provenant des exploitations piscicoles en de la biomasse de grande valeur sous la forme de salicornes. Le projet Envirophyte («Improvement of the cost effectiveness of marine land based aquaculture facilities through use of constructed wetlands with Salicornia») a reçu un financement partiel de l'UE.

Des CW prototypes ont été établies dans des sites d'eaux chaudes, tempérées et froides et on y a ajouté des eaux usées de couvoirs et exploitations piscicoles terrestres. Les meilleurs résultats ont été obtenus dans des conditions chaudes et froides, avec plus de 90% d'élimination des polluants.

L'équipe d'Envirophyte a également investi beaucoup d'efforts dans l'optimisation de la production de salicornes. La qualité des récoltes était observée de près en collaboration avec des clients potentiels. Outre l'industrie alimentaire, les salicornes présentent un grand intérêt pour une exploitation dans le secteur des cosmétiques, aussi les futures recherches devraient-elles se pencher sur cet aspect.

L'association d'un traitement efficace des eaux usées et de revenus supplémentaires grâce aux ventes de salicornes représente une solution intéressante pour les exploitants piscicoles terrestres.

Informations connexes