Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La nouvelle génération de serres pour un approvisionnement en eau

Un projet financé par l'UE a déployé de grands efforts et moyens pour économiser l'eau et respecter l'environnement dans des régions connaissant des pénuries d'eau.
La nouvelle génération de serres pour un approvisionnement en eau
Les pénuries d'eau dans les pays situés autour du bassin méditerranéen sont alarmantes étant donné que la demande en eau, qu'elle concerne l'agriculture ou les foyers, a considérablement augmenté. Le projet Cycler-Support («Supporting the implementation of FP6 research activities related to waste water use and recycling by using new generation greenhouse systems, adapted to the requirements») tentait de faire face à ce problème.

Le projet a étudié de nouvelles technologies telles que le recyclage de l'eau et le renforcement de l'utilité de l'eau par l'ajout de nutriments et la recirculation du CO2 (dioxyde de carbone). Il s'est penché sur la technologie de la «nouvelle génération de serres» pour rendre ces systèmes viables à plus grande échelle. Cycler-Support a tenté de transformer l'horticulture en serre à partir d'une activité consommant beaucoup d'eau en une activité produisant de l'eau, et ce en optimisant le rendement hydraulique. Il s'agissait de minimiser l'irrigation et le refroidissement par évaporation tout en récupérant l'eau condensée.

Cycler-Support a étudié de près le recyclage des eaux usées pour l'irrigation, en tenant compte des réglementations sur les polluants et en approfondissant les études antérieures sur le sujet. Il a développé de nouveaux concepts qui minimisent également la consommation d'électricité et tiennent compte du dessalement de l'eau de mer tout en réduisant les coûts. Le projet a également observé l'économie des cultures lors de l'utilisation des eaux usées, ainsi que l'intégration des technologies dans les structures existantes.

Ce nouveau système de serre est trois fois plus cher que la technologie existante, mais sa faisabilité augmente si l'on tient compte des avantages pour l'environnement et de l'absence de pesticides. Il s'est révélé particulièrement viable pour les plantes non comestibles car elles ne contaminent pas la chaîne alimentaire.

Cycler-Support préconisait des recherches plus poussées, des tests sur les prototypes et une formation pour mettre en œuvre les nouveaux systèmes. Il a développé un guide de mise en œuvre qui, entre autres avantages, permettrait d'augmenter le rendement hydraulique, d'exploiter les eaux usées urbaines et d'améliorer la capacité de rétention des sols.

Vers la fin du projet, les membres ont organisé un atelier avec des parties prenantes de plusieurs pays pour diffuser les connaissances et encourager la communication entre experts. Le concept a également été publié dans plusieurs revues scientifiques, ouvrant ainsi la voie à la présentation de cette nouvelle méthode écologique permettant d'économiser l'eau.

Informations connexes