Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'énergie solaire abonde en région méditerranéenne

Des travaux visant à consolider la recherche et le développement d'énergies renouvelables, notamment solaire, devraient encourager de telles solutions de production d'énergie pour la région méditerranéenne et au-delà.
L'énergie solaire abonde en région méditerranéenne
Les technologies de production répartie concernent de petites installations qui fournissent de l'énergie d'une manière efficace afin de réduire les pertes dues au transport à longue distance. Associées aux sources d'énergie renouvelables, elles conduisent à une énergie plus propre, qui respecte davantage l'environnement et encourage une gestion durable.

Le projet Distres («Promotion and consolidation of all RTD activities for renewable distributed generation technologies in the Mediterranean region») financé par l'UE a analysé, mis en évidence et diffusé les bonnes pratiques en matière de technologies de production répartie et de sources d'énergie renouvelables. Il a identifié les technologies prometteuses réduisant les émissions, en particulier l'énergie solaire avec le photovoltaïque et les systèmes thermiques à concentration.

Ces informations sont très intéressantes pour la région méditerranéenne mais aussi pour l'Europe, car elles contribuent à la volonté de l'UE de passer vers un système plus écologique à base d'hydrogène. Les résultats ont été diffusés par l'intermédiaire d'ateliers, de conférences, de newsletters (bulletins d'information), de revues scientifiques et par la Commission européenne. Un site web dédié a proposé des informations de valeur sur les nouvelles technologies et couvre les politiques pertinentes dans plusieurs secteurs.

Distres visait les utilisateurs, les constructeurs, les régulateurs, les chercheurs et les compagnies d'énergie, afin d'encourager l'exploitation de tels systèmes en Europe et dans la région méditerranéenne.

La conférence finale du projet a été suivie par plus de 150 participants venant de 19 pays. Elle s'est traduite par 58 articles scientifiques et plusieurs présentations importantes sur les sources d'énergie renouvelables ont été animées par d'éminents scientifiques.

Au final, Distres a réalisé des outils pour évaluer les opportunités dans les pays méditerranéens en matière de sources d'énergie renouvelables et de production répartie. Ces outils soutiennent les décisions d'investissement par des méthodologies de renforcement de la capacité qui ont prolongé les objectifs du projet, apportant aux régions concernées un soutien plus que bienvenu en matière d'énergies vertes.

Informations connexes