Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

PISA — Résultat en bref

Project ID: 31360
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Pays-Bas

Sauver des vies sur la moto

Les accidents de moto représentent souvent des morts inutiles et ont des répercussions terribles pour la société. L'UE essaie de réduire le nombre de tels accidents grâce à l'adoption de nouveaux systèmes de sécurité.
Sauver des vies sur la moto
Les motos et les scooters, techniquement appelés deux roues à moteur, sont fortement impliqués dans les accidents routiers avec issue fatale, ce qui a poussé les politiques et les gouvernements à chercher des solutions. Le projet PISA («Powered two-wheelers (PTW) integrated safety») financé par l'UE a étudié de nouveaux systèmes intégrés à défaillance limitée afin d'améliorer la sécurité des deux roues à moteur. Le projet avait pour objectif d'aider l'UE à atteindre son objectif de 50% de réduction de la mortalité dans les accidents de circulation.

L'équipe du projet a donc évalué les besoins des utilisateurs et identifié les causes fréquentes des accidents en analysant les images vidéo prises à des carrefours dangereux. L'équipe a étudié les interactions pilote-moto, à analysé les comportements et a observé les manœuvres dangereuses. L'équipe a ensuite étudié les technologies actuelles et les systèmes de sécurité des voitures pour les appliquer aux deux roues à moteur. Le système proposé se base sur une technologie qui combine des capteurs et des dispositifs d'avertissement avec un système de freinage de pointe et de suspension automatique variable afin de réduire les accidents.

PISA a défini des exigences pour un système de sécurité intégré pour les deux roues à moteur qui détecte les situations dangereuses et empêche les accidents potentiels. L'équipe a mis au point un système d'assistance au pilote (motor driver assistance system, MDAS) de motos sur base de capteurs, d'une stratégie d'alerte et d'une stratégie d'atténuation des accidents. Après avoir réalisé des tests en laboratoire sur la sécurité, le projet a conçu des prototypes grandeur réelle pour deux fabricants participants.

Plusieurs séries de test ont démontré la réussite du système au niveau du freinage actif (active braking, AB), du freinage amélioré (enhanced braking, EB), de la technologie d’aide au freinage et du freinage combiné (combined braking, CB), notamment. Les tests ont montré, en laboratoire, que le système PISA peut réduire de manière notoire le nombre de victimes.

Même si sa mise en pratique doit encore être étudiée, PISA a apporté des informations importantes dans la réduction du nombre d'accidents. Les résultats du projet doivent donc encourager les politiciens à développer des stratégies efficaces pour réduire le nombre de victimes en Europe.

Informations connexes