Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CERTAIN — Résultat en bref

Project ID: 31457
Financé au titre de: FP6-INFRASTRUCTURES
Pays: Slovénie

Suppression des barrières pour une intégration complète

Pour réduire le gaspillage des ressources en matière de recherche sur le transport en Europe, la diffusion et l'application de tels résultats de recherches sont capitales. Un projet européen a veillé à ce que des problèmes de langue et de communication n'entravent pas de tels progrès.
Suppression des barrières pour une intégration complète
La face de l'Europe est en constante évolution. Une des raisons principales en est l'adhésion de nouveaux pays. Cela présente de nouveaux défis – des avantages et des difficultés. L'importance d'une intégration parfaite des nouveaux pays ne peut être sous-estimée, pour le nouveau pays membre mais aussi pour la communauté dans son ensemble.

Le projet Certain («Central European research in transport infrastructure») financé par l'UE a pris le rôle de facilitateur pour l'intégration des nouveaux États membres de l'UE et d'autres pays d'Europe centrale et orientale (PECO) à ses débuts en 2006. Le projet Certain s'est en particulier chargé d'intégrer les nouveaux pays dans la communauté de recherche et de développement. Leurs objectifs étaient de tirer les bénéfices de la recherche dans tout nouvel État membre et de réduire la redondance des travaux.

Il existe de nombreux obstacles à l'intégration mais la langue est généralement l'un des plus importants. À cette fin, le consortium Certain a organisé sept ateliers dans six langues principales pour trois projets de recherche ciblés spécifiques (Specific Targeted Research Projects, STREP) sur l'infrastructure routière. Bon nombre des documents du projet ont également été traduits en différentes langues.

Les ateliers ont permis de sensibiliser à la recherche dans les autres États membres et de donner aux délégués de ces états la possibilité d'intégrer les résultats dans leurs travaux pratiques. Les sites ont également permis aux nouveaux États membres et des PECO d'assister à et de présenter des informations lors d'importantes conférences internationales sur la recherche en matière d'infrastructures routières.

Les partenaires ont également organisé des formations pour les leaders de la recherche en Europe de manière à ce que les travaux des PECO et des nouveaux États membres puissent jouer un rôle plus important. Aux fins de la diffusion des informations, une plateforme Internet multilingue a été instaurée. Cette plateforme vise les utilisateurs finaux, en particulier les représentants de l'administration routière, les concepteurs, les entreprises de construction et l'industrie.

Les initiatives et les modèles créés par le projet Certain peuvent être implémentés à tout moment pour aider les nouveaux pays à réussir leur intégration. En outre, la recherche au niveau des pays ou des régions peut être utilisée sur une base paneuropéenne, quelle que soit la langue ou le temps passé au sein de l'UE.

Informations connexes