Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ARCHES — Résultat en bref

Project ID: 31272
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV

Réparation efficace des infrastructures routières

La norme des structures routières comme les ponts dans les pays d'Europe centrale est en retard par rapport au reste de l'Union. Un projet de recherche financé par l'UE a étudié comment évaluer, améliorer et réparer ces structures le plus efficacement possible.
Réparation efficace des infrastructures routières
Un système routier efficace devient une urgence dans les pays d'Europe centrale et orientale suite à l'augmentation du volume du trafic. Toutefois, selon des récentes estimations, amener les infrastructures des transports de ces pays aux normes modernes nécessite un investissement d'environ 100 milliards d'euros.

Le projet Arches («Assessment and rehabilitation of Central European highway structures») a réuni une équipe de chercheurs internationaux pour réaliser des tests et des applications en situation réelle dans plusieurs des nouveaux États membres de l'UE. Ils ont étudié comment développer des technologies et des procédures pour une meilleure conservation des structures routières. Leur approche donnait la priorité au développement de meilleures méthodes d'évaluation de la sécurité et visait également à éviter la réhabilitation et le remplacement en faveur de la prévention de la corrosion via de nouveaux concepts destinés à consolider les structures en béton.

L'équipe du projet a mis au point des instructions pour évaluer les ponts. Cela concerne le contrôle, les tests de charge de différents types, l'impact dynamique sur les ponts et le développement de système de gestion des ponts.

Un aspect clé du projet était de contrôler et d'éviter la corrosion des consolidations de pont existantes et de développer de nouveaux matériaux hautement résistants pour y arriver. Les chercheurs ont étudié les coûts de la protection cathodique de l'armature en béton et ont découvert que c cette technique bien au point peut être déterminante pour économiser d'importantes sommes d'argent sur des périodes pouvant aller jusqu'à 25 ans.

Le projet a lancé l'utilisation de la technique de réhabilitation des bétons Ultra High Performance Fibre Reinforced Concretes (UHPFRC) pour la première fois en dehors de Suisse pour l'appliquer en Slovénie. L'application, réussie et rapide, fut réalisée en un mois, là où les techniques traditionnelles en demandent trois. L'équipe a démontré qu'il était possible d'appliquer cette technique à des pentes jusqu'à 5% et qu'il en résultait de meilleures textures de surface. Les nouvelles recettes de béton mises au point dans le cadre du projet ont permis de considérablement diminuer la teneur en ciment, pour en faire une option plus économique et plus respectueuse de l'environnement.

Surtout, le projet a mis au point et appliqué des concepts pour une réhabilitation plus durable des infrastructures civiles qui peuvent être appliqués dans de nombreux pays.

Informations connexes