Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NETWASH — Résultat en bref

Project ID: 32788
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Norvège

De grandes économies pour le secteur de l'aquaculture

L'aquaculture est une alternative durable à la pêche des stocks sauvages, mais les installations des exploitations piscicoles sont souvent endommagées par la faune et la flore marine.
De grandes économies pour le secteur de l'aquaculture
L'aquaculture est un procédé de culture et d'élevage de poissons et autres organismes aquatiques dans des conditions contrôlées telles que l'élevage classique, l'alimentation et la protection contre les prédateurs. La surpêche est responsable de la réduction dramatique des stocks de poissons sauvages à des niveaux extrêmement bas, aussi la politique commune de la pêche (PCP) a identifié l'aquaculture comme alternative viable et durable.

Cependant, la «salissure», à savoir la croissance de faune et flore marines sur des installations submergées telles que les filets et les cages à poissons, est un grand problème auquel fait face le secteur de l'aquaculture. La salissure peut entraîner l'obstruction d'un filet, ce qui résultera en une réduction des niveaux d'oxygène et une augmentation des niveaux d'ammoniac et aura un effet nuisible sur le développement et la santé des poissons. En outre, la salissure peut endommager l'équipement submergé.

Le traitement des salissures à l'heure actuelle est extrêmement coûteux. Le projet Netwash («In-situ net cleaning system in aquaculture»), financé au titre du sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE, visait à développer un équipement de nettoyage des filets rentables et facile à utiliser pouvant s'adapter à tous les systèmes de cages utilisés dans le commerce.

Après plusieurs séries de conception et reconception, le système prototype final consistait en un véhicule à propulseur équipé d'une série de brosses pour nettoyer les filets et de dispositifs d'aspiration de l'eau pour collecter les organismes de salissures ainsi qu'une caméra et des illuminateurs pour inspecter les filets.

L'équipe du projet a promu la technologie dans le secteur de l'aquaculture et a étudié l'éventualité d'un dépôt de brevet et d'une commercialisation du dispositif, ainsi que son impact socioéconomique potentiel. On a assuré la promotion de cette innovation auprès du public dans le cadre d'activités de communication, notamment un site Internet.

Informations connexes