Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ACCSEPT — Résultat en bref

Project ID: 22791
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Norvège

Une feuille de route sur le captage et le stockage du carbone en Europe

Injecter du CO2 dans le sol plutôt que de le laisser se répandre dans l'atmosphère ne fait plus partie du domaine de la science fiction. Un ensemble de directives visant à établir cette technologie en Europe serait en effet bien utile.
Une feuille de route sur le captage et le stockage du carbone en Europe
Améliorer l'efficacité énergétique et augmenter la production d'électricité à partir de sources énergétiques sont des éléments fondamentaux de la stratégie sur le changement climatique de l'Europe; pourtant, ils ne suffisent pas à entièrement résoudre le problème. Les autres options, telles que la technologie CSC (captage et stockage du carbone) ont aussi un rôle important à jouer.

L'UE a et continue d'investir des sommes importantes dans des projets de R&D (recherche et développement) portant sur les aspects scientifiques, techniques et financiers du CSC. Parallèlement, il convient de poser les bases d'un cadre régulateur pour le CSC. C'était là l'objectif du projet Accsept («Acceptance of CO2 capture, storage – economics, policy, and technology»).

Même si l'on parvient à surmonter tous les obstacles techniques de CSC, la participation du public est essentielle. Pour obtenir l'opinion générale sur le CSC, l'équipe d'Accsept a rédigé un questionnaire et l'a envoyé à plus de 500 personnes des secteurs administratif et universitaire, d'organisations non gouvernementales (ONG) et autres. Cette action a été complétée par deux ateliers dédiés à l'attention des parties prenantes.

Le retour d'informations s'est révélé positif mais indiquait la nécessité d'une intervention ciblée. Par exemple, des motivations financières et environnementales plus attirantes pourraient aider à accélérer le développement de la technologie de CSC. Certaines régions pourraient également bénéficier des campagnes de communication pour sensibiliser davantage le public au CSC. Enfin, une conclusion intéressante tirée par l'équipe d'Accsept révélait qu'il ne fallait pas forcer l'accord entre les diverses parties prenantes mais plutôt se concentrer sur une échange continu d'informations.

Les recommandations d'Accsept, qui se trouvent dans le rapport final du projet disponible sur le site Internet du projet, présentent une feuille de route pour la mise en œuvre du CSC en Europe.

Informations connexes