Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

EFCOVAL — Résultat en bref

Project ID: 22895
Financé au titre de: FP6-FOOD
Pays: Pays-Bas

Quelles habitudes alimentaires en Europe?

Des chercheurs ont défini une nouvelle méthodologie permettant de réaliser à travers l'Europe des enquêtes alimentaires représentatives au niveau national. Le suivi des habitudes alimentaires de différents groupes d'âge permet de dépeindre la sécurité alimentaire et la santé publique d'un pays.
Quelles habitudes alimentaires en Europe?
Santé et alimentation sont souvent liées. Les mauvaises habitudes alimentaires sont souvent à l'origine de l'obésité, de maladies cardiovasculaires ou de diabète et menacent gravement la santé publique dans le monde. C'est pourquoi le suivi et la comparaison des différentes habitudes alimentaires des populations européennes pourraient faciliter l'identification de facteurs de malnutrition et permettre de disposer de conseils diététiques pour une alimentation et un style de vie plus sains.

L'objectif principal du projet Efcoval («European food consumption validation») financé par l'UE était de poursuivre les travaux initiés à ce sujet par une étude précédente. Les partenaires du projet souhaitaient en particulier, adapter et valider une mise à jour du logiciel EPIC-Soft, utilisé pour collecter les données alimentaires des enquêtes européennes. Jusqu'à présent, ce logiciel était utilisé pour collecter les données de consommation alimentaire sur 24 heures non consécutives. Les partenaires du projet ont évalué les pièges et les problèmes rencontrés dans différents pays, lors de l'utilisation de ce programme. Ils ont également élargi son utilisation aux enfants et à l'évaluation d'une exposition aux substances toxiques.

L'ensemble des informations collectées sur les apports alimentaires à court terme a été analysé de manière statistique, traduit en modèles de consommation alimentaire et les différents pays européens ont été comparés. Les résultats de cette étude ont été publiés et débattus lors d'une conférence multidisciplinaire européenne. Les membres du projet ont développé un site web afin de communiquer données et résultats au grand public et d'informer les différents intervenants.

Ces travaux ont permis d'éclairer d'un jour nouveau les habitudes alimentaires, les carences alimentaires et l'exposition chimique des différentes populations européennes. Les chercheurs espèrent également que le logiciel EPIC-Soft servira de base au développement d'un système d'évaluation des risques alimentaires et de santé publique.

Informations connexes