Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SENSORGAN — Résultat en bref

Project ID: 22695
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Suède

Conservation du patrimoine des orgues européens

L'orgue fait partie intégrante du patrimoine culturel européen, reflétant de nombreuses traditions et de nombreux styles au fil des siècles. Les chercheurs européens ont proposé de nouveaux moyens de contrôler les facteurs susceptibles d'entraîner des dommages aux pièces de l'orgue avant que ces dommages ne se produisent.
Conservation du patrimoine des orgues européens
Les orgues sont des instruments de musique complexes et des objets d'art composés de bois, de cuir et de métaux. Tous les composants sont assez sensibles aux facteurs ambiants tels que la température, l'humidité et les acides organiques.

Le projet Sensorgan («Sensor system for detection of harmful environments for pipe organs») a été conçu pour développer de nouvelles méthodes de contrôle et de détection en temps réel des environnements nuisibles et des processus pouvant entraîner des dommages pour les orgues.

Les chercheurs se sont concentrés sur les deux menaces principales qui pèsent sur les orgues, la corrosion par l'acide acétique dans les tuyaux et les fissures des pièces en bois en raison des fluctuations de l'humidité de l'air. Ce dernier est influencé par les fluctuations de température comme le chauffage d'une église qui peut, par exemple, réduire l'humidité de l'air.

Pour traiter la question de la corrosion à l'acide des tuyaux, les chercheurs ont développé un dosimètre et un logiciel associé basé sur les modifications de la fréquence vibratoire d'un cristal piézoélectrique. Plus spécifiquement, lorsque ces cristaux sont enduits de métal des tuyaux (plomb) et que le revêtement commence à se corroder, la fréquence à laquelle les cristaux vibrent change, et ce changement peut être décelé. Les chercheurs ont développé le dosimètre avec un adaptateur spécialisé qui permet de jouer pendant le contrôle.

Les fluctuations du taux d'humidité peuvent provoquer des fissures dans les structures en bois, lesquelles peuvent endommager des sculptures du bois de grande valeur mais aussi rendre l'orgue inutilisable. Les chercheurs ont utilisé une nouvelle méthode d'enregistrement des émissions acoustiques (EA) pour déceler les microfractures du bois. Le prototype de capteur a été testé avec succès et une nouvelle version commerciale sera prochainement lancée sur le marché.

En résumé, l'initiative financée par l'UE a permis d'apporter de grandes contributions à la préservation du patrimoine des orgues européen par le biais d'un contrôle en temps réel, mais aussi en montrant la voie à suivre pour des politiques de restauration des orgues et des normes pour la conservation du patrimoine culturel. Les résultats pourraient influencer les environnements de construction européens et avoir d'importants effets sur la vie culturelle et la santé des citoyens européens.

Informations connexes