Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

BIO-PRO — Résultat en bref

Project ID: 502812
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Allemagne

Vers une combustion plus propre des biocarburants

Des scientifiques européens ont développé de nouvelles technologies pour produire de l'énergie plus propre à partir de la biomasse.
Vers une combustion plus propre des biocarburants
La société moderne est de plus en plus consciente des implications environnementales de l'utilisation des carburants fossiles. Ainsi, on se tourne vers les sources d'énergie alternatives telles que la biomasse.

Le principal objectif du projet BIO-PRO («New burner technologies for low grade biofuels to supply clean energy for processes in biorefineries») financé par l'UE était de développer de nouvelles technologies de combustion pour les biorésidus. Plus particulièrement, les technologies telles que l'oxydation sans flamme (FLOX) et l'approvisionnement continu en air (COSTAIR) ont été renforcé pour construire un brûleur pilote pour les carburants gazeux et liquides et un autre pour les carburants solides. Les partenaires du projet ont établi une limite d'émissions de CO2 (dioxyde de carbone) de 30 mg/m3 et une réduction de 50% des émissions d'oxyde nitrique (NO).

La première étape consistait à étudier le séchage et l'introduction de la biomasse humide et de la boue dans des centrales thermiques de petite taille. Cela visait à trouver des alternatives économiques pour les carburants secs pour la production de chaleur à petite échelle. Parallèlement, un brûleur FLOX récent a été développé pour la combustion de gaz chaud et goudronneux de faible valeur calorifique (LCV). Ce système représentait une grande amélioration en termes de combustion, de fonctionnement et de performance par rapport à ses homologues. En outre, pour la combustion des gaz LCV, on a développé un autre brûleur à l'aide de la technologie COSTAIR avec un gazéificateur BIOSWIRL.

En outre, les partenaires du projet ont développé un analyseur des valeurs thermiques pour les gaz LCV afin de calculer les émissions de polluants. On pourra appliquer cet outil aux piles à combustibles utilisées pour le fonctionnement de divers types de gaz, chaudières et moteurs à gaz.

Le principal résultat du projet BIO-PRO projet était le développement d'une technologie de combustion pouvait s'auto-ajuster à différentes qualités de carburants. Ces nouveaux brûleurs pourraient être utilisés avec tout type de carburant et de substances chimiques produits à partir de la biomasse. En outre, on pourrait les intégrer dans des centrales électriques pour garantir une combustion à faible émission.

Globalement, l'application de la technologie proposée devrait renforcer l'utilisation de la biomasse comme source d'énergie en Europe et par là même réduire les émissions de CO2.

Informations connexes