Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CROPGEN — Résultat en bref

Project ID: 502824
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV

La biomasse pour une production d'énergie durable

Des chercheurs de renommée internationale spécialisés dans l'énergie en Europe ont optimisé la production d'énergie à partir de biomasse agricole.
La biomasse pour une production d'énergie durable
La technologie pour la production de méthane à partir de la biomasse est bien établie. Cependant, des progrès en terme de fabrication et techniques sont encore nécessaires pour convertir ce processus en un approvisionnement rentable et compétitif en énergie.

Le projet Cropgen («Renewable energy from crops and agrowastes») financé par l'UE visait à produire à partir de la biomasse une source de combustible durable pouvant être intégrée dans l'infrastructure énergétique existante. L'étude se concentrait sur l'utilisation de la digestion anaérobie des cultures pour produire du méthane.

Dans un premier temps, les partenaires du projet ont évalué les cultures et les végétaux pouvant se développer en Europe. Ces derniers ont été évalués quant à la biomasse sur des rendements de biogaz, aux exigences d'énergie d'entrée et aux utilisations secondaires pour les cultures. Pour évaluer le rendement potentiel en méthane des cultures, les chercheurs ont utilisé le test de potentiel biométhanogène (BMP). Divers facteurs, dont la préparation de la matière, la taille des particules et les additifs pour ensilage, ont été testés en terme de leur capacité à influencer la valeur BMP. De plus, les diverses méthodes de prétraitement de la biomasse ont été testées de manière à minimiser les pertes énergétiques.

Le consortium a également cherché à développer de meilleurs concepts de réacteurs. Ils ont développé un système à deux étapes dans lequel les eaux de trempe sont remplacées par des liquides propres, en éliminant toute trace de produits acides et en maintenant un pH stable qui permettra la destruction des solides. On considère qu'une telle opération de réacteur aidera à améliorer le traitement de la biomasse et le rendement énergétique.

Pour modéliser le processus de digestion anaérobie, un logiciel a été développé sous forme de laboratoire virtuel pour permettre la surveillance de la production de méthane, du pH et de la concentration en acides. En outre, un outil de contrôle de la logique floue a permis de calculer le taux de chargement organique et la production de méthane en contrôlant des facteurs d'entrée tels que la concentration en acides gras et le pH.

Collectivement, le projet Cropgen a mené une analyse méthodique de la myriade de facteurs entrant en jeu dans la production d'énergie à partir de biomasse agricole. Les résultats du projet devraient avoir d'importantes implications dans la technologie du biogaz et contribuer à la présenter comme procédé de production d'énergie économiquement intéressant.

Informations connexes