Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SCIRAB — Résultat en bref

Project ID: 3191
Financé au titre de: FP6-SOCIETY
Pays: Italie

La science à la radio

Une initiative financée par l'UE a exploré la dynamique de la diffusion de contenu scientifique à la radio. Lors d'un symposium international, les partenaires ont discuté de questions liées et ont apporté une nouvelle perspective à la pratique, explorant des moyens d'en augmenter l'attrait.
La science à la radio
Le projet Scirab («Science in radio broadcasting») a réuni des journalistes, des chercheurs en communication des sciences et des scientifiques qui produisent, étudient, enseignent ou participent à des programmes radio sur les sciences (PRS). Les membres du projet ont reconnu que même si la radio constitue un média principal pour une discussion entre les scientifiques et le public, les personnes concernées sont liées à titre officieux sur l'impulsion du moment. Étant donné le manque d'études approfondies sur les communications des sciences, à la radio, Scirab s'est basé sur une approche «recherche-action» ou sur une approche «praticien réfléchissant» pour orienter ses études de questions importantes vers les PRS.

Les partenaires du projet ont organisé le symposium international «Science on air» pour proposer aux professionnels européens un forum où partager leurs expériences et leurs besoins et pour trouver des moyens d'améliorer le journalisme scientifique à la radio. Quelque 23 journalistes de 16 pays ont participé, accompagnés d'experts de la radio et d'un vaste public composé de journalistes, de scientifiques et d'étudiants. Les discussions ont révélé un grand nombre de points intéressants et ont permis de déterminer des zones importantes méritant une certaine attention.

Celles-ci comprenaient les points communs et les différences entre les journalistes radio à propos de l'utilisation des informations scientifiques et de l'utilisation de la radio. Des questions sont également apparues concernant le rôle du journalisme scientifique dans un média cherchant à saisir et à maintenir l'attention de l'auditeur de manière ludique. Les participants ont également analysé quelles stations radio diffusent des programmes scientifiques, avec des résultats d'étude préliminaires montrant que la majorité de ces programmes sont disponibles sur les radios dites «culturelles».

Une observation et une recommandation intéressante était que des archives des sons scientifiques constitueraient un outil utile pour rendre plus intéressants les contenus documentaires sur les ondes radio. Les instituts de recherche pourraient donc fournir aux journalistes radio des fichiers audio à utiliser de la même manière que les médias visuels augmentent la présentation des informations scientifiques. De nombreux autres points et problèmes ont encore été soulevés, ouvrant la voie à de futures initiatives de recherche.

Informations connexes