Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Nouvelles applications scientifiques de l'holographie

Nous connaissons tous les hologrammes, présents sur de nombreuses pièces d'identité, CD et jouets pour enfants. Les hologrammes sont essentiellement des surfaces à deux dimensions (2D) qui ont la possibilité de produire des photographies d'objets en 3D.
Nouvelles applications scientifiques de l'holographie
Les hologrammes sont créés par transmission et réflexion de la lumière. Quand vous tournez un hologramme dans différentes directions, la lumière touchant l'image sous des angles différents, vous voyez différentes perspectives de l'objet en 3D. C'est pourquoi les hologrammes sont directement liés au domaine de l'optique. En fait, des lasers fournissent la source lumineuse qui rend possible les caractéristiques d'imagerie 3D des hologrammes.

Le projet QUPOM («Reinforcing research centre for quantum and optical metrology») a permis de financer un centre de recherche à Belgrade spécialisé dans l'holographie et l'optique quantique, un domaine de la physique quantique basé sur l'interaction entre la matière et la lumière sous la forme de photons. Le centre est constitué de cinq chercheurs principaux, sept étudiants diplômés et un technicien qui utilisent des lasers et l'interférométrie (l'utilisation d'interférences optiques pour prendre des mesures précises) pour étudier les phénomènes d'interférence quantique durant l'interaction lumière-atomes.

Le centre développe de nouveaux matériaux holographiques, y compris des nanostructures holographiques, et de nouvelles applications d'holographie. La recherche réalisée a des applications étendues portant sur une nouvelle génération d'horloges optiques de très grande précision, des systèmes de communication et des dispositifs de mémoire optique. En outre, les innovations développées au centre de recherche sont utilisées en biomédecine où l'holographie gagne du terrain dans les dispositifs d'imagerie.

Le financement que l'UE a fourni au centre par le biais du projet QUPOM a facilité les avancées en métrologie optique (réalisation de mesures de très grande précision sur les caractéristiques de la lumière) à Belgrade et en général, et poursuit l'objectif d'intégrer des normes de mesure optique dans le programme ISO.

Informations connexes