Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La stratégie de recherche en Serbie

Rechercher l'excellence dans le domaine de la recherche sur les nanomatériaux en Serbie et au Monténégro permettra au secteur industriel de la région de devenir plus compétitif.
La stratégie de recherche en Serbie
Plus que jamais, la Serbie et le Monténégro se rapprochent lentement mais sûrement de leur intégration au sein de la communauté européenne et l'UE soutient leur candidature à de nombreux niveaux, par le biais d'initiatives variées. L'une d'entre elles concerne le projet Vincent («Increasing research excellence, industrial utilization and education of the public by reinforcing National Centre for knowledge-based materials in Serbia and Montenegro») financé par l'UE.

L'initiative a permis de créer le Centre de recherche national pour les matériaux multifonctionnels, représentant une discipline importante en sciences physiques. Le Ministère des sciences et de la protection de l'environnement de Serbie a également beaucoup investi dans le projet, qui représente un prototype pour les prochains centres de recherche et de développement du pays.

Le nouveau centre a cherché à jouer un rôle plus actif sur un plan européen en développant de nouveaux matériaux multifonctionnels basés sur la connaissance, avec des caractéristiques innovantes. L'objectif du projet était d'améliorer les ressources humaines et l'équipement du centre en vue de moderniser la recherche dans le pays, de consolider la coopération avec la communauté scientifique européenne et d'augmenter la mobilité parmi les scientifiques. Il visait également à soutenir les besoins socioéconomiques de la région par un renforcement de la recherche générale en nanomatériaux et nanotechnologies.

Le projet a notamment soutenu les petites et moyennes entreprises (PME), le secteur industriel et les universités, entre autres, et cherché à combattre la fuite des cerveaux en informant et formant de jeunes spécialistes. La majorité des objectifs du projet ont été atteints par le biais de conférences, séminaires et ateliers. Ces événements ont aussi favorisé les échanges et la mobilité des spécialistes.

Les résultats du projet VINCENT devraient mener à la production de nouveaux matériaux qui vont stimuler la compétitivité de la région et ouvrir les portes à la collaboration avec l'UE dans des domaines de spécialisation divers et variés.

Informations connexes