Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

EUROETHOS — Résultat en bref

Project ID: 28522
Financé au titre de: FP6-CITIZENS
Pays: Italie

Une éthique commune entre valeurs différentes

La diversité culturelle est une question majeure dans la construction de l'Europe et est particulièrement importante au vu de l'expansion des frontières de l'Union européenne. Une équipe de chercheurs financée par l'UE s'est penchée sur la façon dont la pluralité des valeurs est gérée dans divers pays dans le contexte des demandes éthiques et séculaires de dérogation législative.
Une éthique commune entre valeurs différentes
Le projet Euroethos a analysé les questions politiques et légales concernant le rôle des actes d'objection de conscience et des demandes de dérogation législative. Les partenaires du projet travaillent à réaliser une contribution empirique et fondée sur la connaissance au débat et à combler une lacune existante dans le domaine de ces «questions de valeurs».

L'adoption d'une telle approche analytique comparative visait également à identifier les similarités et différences en termes de gestion de ces questions dans ces pays spécifiques. Accomplir ce but fournirait la base de stratégies d'intervention européennes directes et/ou indirectes nécessaires pour répondre à ces questions de valeurs, de religion et de diversité culturelle.

Les chercheurs d'Euroethos ont donc créé une base de données des exemples de gestion différentielle en matière d'objection de conscience et de demandes de dérogation législative dans huit pays. Ils ont choisi des cas portant sur la gestion différentielle dans le domaine de la santé publique (par exemple l'avortement et l'euthanasie) et au travail (par exemple le port de symboles religieux et des concessions quant aux journées de repos/de fêtes). Ceci constituait la base des études de cas comparatives de l'initiative et a donné les moyens de tester les hypothèses de recherche en terme de nature pluraliste d'une éthique européenne partagée.

Les efforts du projet offrent une plus grande connaissance du patrimoine culturel de certains États membres ainsi que l'histoire et la politique de l'un des pays candidats à l'UE, la Turquie. Les connaissances ainsi générées offrent une base solide pour étudier les questions connexes de l'élargissement de l'Europe et de l'intégration. Plus important encore, le projet a contribué à une meilleure compréhension de l'impact des religions et des valeurs pluralistes dans les sociétés en Europe, ainsi qu'à l'émergence de nouvelles connaissances sur le débat concernant l'intégration politique européenne et si elle doit reposer sur un substrat culturel pluraliste partagé.

Informations connexes