Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

EFI+ — Résultat en bref

Project ID: 44096
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Autriche

Un nouvel indice poisson européen plus cohérent

La directive-cadre sur l'eau (DCE) de l'Union européenne a pour but de préserver l'eau aussi bien sur le plan quantitatif que qualitatif, pour tous. Alors que la priorité est souvent donnée à l'homme, la directive prend également en considération les poissons. Un nouvel indicateur paneuropéen réalisera, beaucoup plus facilement qu'auparavant, une analyse et une comparaison des écosystèmes marins où vivent ces populations de poissons.
Un nouvel indice poisson européen plus cohérent
Le nombre et la variété de poissons, à savoir l'assemblage de poissons, est une mesure commune de la santé d'un lac, d'une rivière ou d'un autre cours d'eau particulier. La nature est toutefois beaucoup plus complexe. C'est pour cette raison que le projet EFI+ («Improvement and spatial extension of the European fish index») souhaitait s'appuyer sur des études précédentes pour développer un indicateur applicable à un large éventail de régions et d'écosystèmes.

La première étape a consisté à identifier et à résoudre les problèmes liés à l'indice poisson européen (EFI, de l'anglais European Fish Index) en vigueur. Par exemple, la formulation initiale de l'EFI reposait sur des données collectées principalement en Europe du Nord. Il était donc nécessaire d'étendre la base de données avec des études portant sur l'Europe du Sud, en particulier les pays méditerranéens.

Pendant le projet, on a également cherché à inclure des variables relatives à de grandes plaines inondables, car cet aspect n'était auparavant pas pris en compte. En outre, le nouvel EFI intègre les résultats de modèles statistiques qui simulent les effets négatifs de l'activité humaine sur ces écosystèmes extrêmement sensibles.

Finalement, deux EFI alternatifs ont été élaborés, représentant chacun une moyenne de plusieurs paramètres différents. Un logiciel a été développé et mis en ligne gratuitement pour aider les chercheurs mais aussi les décideurs à calculer les nouveaux EFI.

Les renseignements recueillis à l'issue de ces essais avec les différents EFI ont été positifs. Non seulement l'étape d'étalonnage peut être éliminée, mais des comparaisons plus précises entre régions et pays sont désormais possibles.

L'utilisation des nouveaux EFI aidera l'Europe à cartographier l'état de ses ressources hydriques, aussi vastes que variées, conformément à la DCE, et, en conséquence, contribuera à améliorer la gestion de la faune sauvage.

Informations connexes