Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

RECLAIM — Résultat en bref

Project ID: 44133
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Pays-Bas

Le changement climatique et la pêche en mer: une vision globale

La pêche en mer présente des fluctuations cycliques régulières. Une étude récente a mis en évidence la façon dont le changement climatique mondial amplifie ces variations.
Le changement climatique et la pêche en mer: une vision globale
Les conditions océaniques, comme la température, présentent des oscillations décennales, voire multidécennales, qui ont des conséquences sur les poissons et les écosystèmes en général. Le réchauffement planétaire intensifie ces effets, et les gestionnaires des pêches seront confrontés à un défi encore plus grand le jour où ils essaieront de développer des stratégies d'exploitation durable.

Les connaissances de l'effet global sur les ressources halieutiques étant encore très limitées, aussi le projet Reclaim («Resolving climatic impacts on fish stocks») a-t-il achevé une étude exhaustive qui améliorera la capacité de prévision des futures initiatives de recherche dans ce domaine crucial. Les scientifiques du projet Reclaim ont étudié des processus trophiques, les répartitions géographiques et les exigences en matière d'habitat des poissons et des mollusques et coquillages dans une zone pêche stratégique: l'Atlantique du Nord-est.

Les chercheurs du projet Reclaim se sont focalisés sur les deux composantes océaniques clés, à savoir physique et écologique. Les variations de la salinité, de l'acidité et de la température de l'eau ont été modélisées à l'aide du modèle de circulation générale (MCG). Le projet Reclaim a affiné encore davantage la modélisation des données afin d'améliorer la précision des futures simulations. En outre, une étude de l'écophysiologie des espèces et de leur évolution biologique ainsi que les effets du climat et de la population de poissons ont permis de réunir des informations importantes en vue d'une planification future.

De nombreuses preuves montrent qu'il existe des liens entre climat et population de poissons. Les effets du climat sont plus accentués sur la faune benthique (habitants du fond des mers) que sur les espèces pélagiques (habitants de surface). Des études sur le cycle biologique ont mis en évidence que l'abondance des proies au début et à la fin des cycles biologiques était un facteur environnemental crucial. Contre toute attente, la capacité d'adaptation des poissons aux changements environnementaux peut atténuer certains effets possibles, ce qui fera l'objet d'études futures.

Le projet Reclaim a non seulement fait la lumière sur l'état écologique futur de nos océans, mais a aussi servi de point de départ pour la prévision cruciale des changements qui affecteront les pêches commerciales et les économies régionales.

Informations connexes