Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

IMPASSE — Résultat en bref

Project ID: 44142
Financé au titre de: FP6-POLICIES

Prévenir la menace d'une invasion des écosystèmes par des espèces aquatiques exogènes

L'arrivée d'espèces exogènes dans un écosystème, que ce soit par accident ou volontairement, est souvent nuisible à l'environnement. De nouveaux plans sont en cours d'élaboration pour limiter cette menace contre des écosystèmes déjà menacés par la pollution, le changement climatique et la surpêche.
Prévenir la menace d'une invasion des écosystèmes par des espèces aquatiques exogènes
Le développement de l'aquaculture a eu de nombreux effets positifs, notamment un accroissement de la production de poissons dont la demande est de plus en plus importante. Par contre, l'un de ses effets est plutôt négatif car il favorise également l'introduction d'espèces normalement absentes dans les zones d'élevages. Il existe bien sûr toujours une possibilité que l'arrivée de poissons allochtones soit bénéfique, mais l'introduction d'espèces exotiques peut altérer, souvent pour le pire, l'écosystème local, son habitat et son écologie.

Quoi qu'il en soit, il existe un besoin évident d'une évaluation globale, environnementale et économique sur l'importance et l'impact des espèces non indigènes liés à l'aquaculture et de directives permettant de minimiser tout effet nuisible pour l'environnement. Le projet Impasse («Environmental impacts of invasive alien species in aquaculture») s'est justement intéressé à ces questions relatives à l'impact des espèces exotiques en aquaculture. Le développement de pratiques environnementales raisonnées et la formulation de directives claires de quarantaine constituaient les principaux objectifs de ce projet.

Pour que les gestionnaires des centres aquacoles soient capables de proposer des mesures de mitigation destinées à minimiser leurs effets indésirables, les membres du projet ont tout d'abord établi une liste exhaustive des espèces exogènes en aquaculture. Ces informations ont été incorporées dans une banque de données afin d'appuyer le développement de procédures et de directives adaptées. Pour évaluer les risques d'une introduction exogène, les partenaires du projet ont développé un système d'évaluation des risques basée sur une approche modulaire accessible via le site web du projet.

Pour limiter les infections par des pathogènes associés, ils ont rédigé un rapport sur les procédures de quarantaine pour différentes espèces invasives. Les recommandations tirées de l'étude approfondie Impasse comprennent l'introduction de régulations accompagnant des propositions stratégiques pour la mise en œuvre d'un cadre réglementaire global.

Le site web du projet et des sessions de formation ont permis de diffuser largement ces informations. Les partenaires du projet ont également prévu l'organisation de conférences qui dépasseront la durée de vie de ce projet d'une très grande valeur – ceci afin de prolonger leurs travaux et de prévenir des dommages inutiles à nos écosystèmes aquatiques.

Informations connexes