Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un «recyclage bactérien» des déchets pour générer de l'énergie

De nombreuses formes d'énergies renouvelables sont actuellement à l'étude en vue d'une durabilité à long terme, en réduisant notre dépendance envers les combustibles fossiles ainsi que l'impact sur l'environnement. Le biogaz est l'une de ces formes d'énergie. Il s'agit essentiellement d'un mélange de méthane et de dioxyde de carbone (CO2) provenant de la dégradation de la biomasse par des bactéries anaérobies.
Un «recyclage bactérien» des déchets pour générer de l'énergie
Les déchets ensevelis continuent de générer du biogaz pendant de nombreuses années. Il peut être raffiné et remplacer le gaz naturel pour la cuisine et le chauffage des maisons et des entreprises.

En outre, les digesteurs (ces systèmes de méthanisation par les bactéries) sont intéressants pour le secteur agricole comme pour le traitement des eaux usées. Ils peuvent traiter les déchets d'origine humaine et animale pour réduire la pollution des eaux par les bactéries, tout en réduisant les rejets de méthane dans l'atmosphère, car ce gaz est l'un des principaux responsables du réchauffement planétaire.

Le projet Biowell («Increased renewable energy recovery from biomass by highly efficient disruption process») visait à concevoir un digesteur anaérobie optimisé pour augmenter la production de biogaz. Les chercheurs ont imaginé un processus innovant de traitement préalable de la biomasse, utilisant les ultrasons pour activer divers systèmes enzymatiques.

Le projet Biowell a réalisé un système prototype ainsi que les logiciels nécessaires pour automatiser son contrôle. Le système a été évalué en détail lors de tests en conditions de production. Les résultats ont conduit à déterminer les paramètres de la biomasse affectant le rendement et confirment la possibilité d'augmenter la production de biogaz par l'homogénéisation du substrat.

Les chercheurs ont rédigé un plan de durabilité et d'amélioration des performances de Biowell, ainsi qu'une stratégie de commercialisation. Le projet devrait avoir un impact notable dans de nombreux secteurs qui souhaitent utiliser la génération d'énergie par biométhanisation, comme l'alimentaire, l'agriculture et l'industrie pharmaceutique.

Informations connexes