Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MEMBAQ — Résultat en bref

Project ID: 33234
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Danemark

La nature est plus efficace

Toutes les cellules vivantes sont entourées d'une membrane qui contrôle ce qui rentre et ce qui sort. Elles sont donc comparables à un ballon d'eau miniature, doté d'une paroi sélectivement perméable et flottant dans une piscine. Ce contrôle revient en majorité à des protéines transmembranaires (qui traversent la membrane) et agissent comme une porte pour laisser passer certaines molécules d'un côté à l'autre.
La nature est plus efficace
Parmi elles, les aquaporines sont extrêmement spécifiques aux molécules d'eau. L'exploitation de cette sélectivité naturelle pour l'eau pourrait avoir d'importantes conséquences pour la filtration et la séparation de l'eau à l'échelle industrielle.

Le projet Membaq («Incorporation of aquaporins in membranes for industrial applications») visait une innovation radicale en matière de purification de l'eau, de réhabilitation des eaux usées et de production d'énergie à partie d'eau salée et du gradient ionique (énergie osmotique). Les chercheurs souhaitaient appliquer les nanobiotechnologies pour produire des membranes intégrant des aquaporines végétales recombinées.

Ils ont utilisé des simulations de dynamique moléculaire pour étudier les caractéristiques de la conductance de l'eau à travers des membranes d'aquaporine, en vue d'améliorer la perméabilité de la solution et la circulation de l'eau. Ils ont produit des aquaporines végétales recombinées, les ont incorporées à une membrane et l'ont intégrée à un système membranaire composite. Ils ont également mis au point et testé plusieurs méthodes afin de caractériser des paramètres critiques du système comme la température et le pH. Les résultats ont été brevetés, en vue d'obtenir un financement par capital risque et d'une commercialisation.

Ces innovations ont été accueillies avec enthousiasme par les médias. Les recherches se poursuivront pour améliorer la stabilité du système membranaire, afin de tester au niveau industriel la purification de l'eau et la production d'énergie par gradient de salinité.

Le projet Membaq a ainsi conçu un système original de purification de l'eau, basé sur les nanobiotechnologies et inspiré par la nature, susceptible d'avoir un rendement énergétique 50 fois supérieur aux technologies classiques. Étant donné la taille du marché mondial de la purification de l'eau, les résultats du projet pourraient avoir un impact important sur la compétitivité et les économies de l'UE.

Informations connexes