Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

FINE — Résultat en bref

Project ID: 44276
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Autriche

Les conséquences génétiques de la surpêche

Tout le monde sait que la surpêche est néfaste, mais les dernières recherches sur les impacts génétiques indiquent que ses effets peuvent être bien plus importants.
Les conséquences génétiques de la surpêche
La pêche représente la principale cause de mort des poissons. La pression exercée par cette activité sur les populations de cabillauds, de plies et les autres espèces pêchées a fait l'objet de plusieurs analyses par le passé, mais la question génétique n'a jamais été approfondie.

Le projet FINE («Fisheries-induced evolution») financé par l'UE a permis de rassembler une équipe pluridisciplinaire en vue de relever ce défi. L'idée visait à utiliser des analyses phénotypiques et génétiques pour mettre au point un modèle écogénétique à même de décrire l'évolution physiologique du poisson.

La méthode mise en place par le projet FINE a été testée lors de plusieurs études portant sur les exploitations en Europe et en Amérique du Nord. De nettes différences ont été constatées entre les populations des zones de pêche et celles des milieux naturels. Le plus inquiétant, c'est que le modèle indiquait que les modifications génétiques ont rendu le poisson vulnérable, ce qui porte atteinte à la reconstitution des réserves.

Le projet FINE a essentiellement démontré qu'il existe bel et bien un seuil de population au-delà duquel l'effet de la pêche est limité. Ces données ont ensuite été utilisées pour mettre au point des stratégies de gestion de la pêche qui permettent au secteur de fonctionner tout en préservant les populations de poissons pour les générations à venir.

Les résultats du projet FINE ont été mis à la disposition des parties prenantes à l'aide de plusieurs méthodes, dont différentes publications. Ces conclusions serviront d'ailleurs particulièrement à la politique commune de la pêche (PCP).

Informations connexes