Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SEACASE — Résultat en bref

Project ID: 44483
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Portugal

Meilleure viabilité économique de l'aquaculture

Des nouvelles méthodes scientifiques visant à améliorer l'aquaculture et des mesures pour parer aux menaces affectant le secteur sont en cours d'élaboration en vue de soutenir l'industrie de la pêche et de l'aquaculture.
Meilleure viabilité économique de l'aquaculture
L'aquaculture en Europe est une industrie prospère qui assure l'approvisionnement du continent européen et au-delà en poissons et fruits de mer. Le projet Seacase («Sustainable extensive and semi-intensive coastal aquaculture in southern Europe») financé par l'UE a étudié les défis du secteur, notamment en matière de concurrence et d'affectation de zones côtières à d'autres activités.

Le projet cherchait à améliorer la viabilité économique, la productivité, la compétitivité, la rentabilité, l'image et l'aspect écologique du secteur, dans le sud de l'Europe, au travers d'un nouvel ensemble d'outils. Il a construit un réseau de nature scientifique, en soutien à l'aquaculture, en se basant sur les similitudes dans les pratiques d'aquaculture, les considérations techniques et la gestion (dans la production des crustacés et le poisson d'élevage, par exemple) au sein de plusieurs pays de l'UE.

Seacase a également proposé des améliorations techniques et de nouveaux programmes de gestion en faveur de la viabilité économique et de la préservation des ressources, comprenant de meilleures procédures d'abattage, une éco-alimentation et l'adaptation des espèces à des conditions climatiques spécifiques. Il a développé des codes de conduite et des critères de qualité visant à soutenir le secteur de différentes façons. Ces directives concernent les rendements, les caractéristiques physiques, les caractéristiques de qualité, la stérilisation, la nutrition et autres thèmes importants.

Une application logicielle basée sur la biologie moléculaire afin de distinguer les espèces de poissons a également été développée dans le cadre du projet. Elle portait sur une analyse socio-économique du secteur qui couvrait un contrôle des élevages d'anguilles et de l'affinage des huîtres en exploitations piscicoles tout en recommandant des activités plus traditionnelles pour améliorer la productivité.

Vers la fin du projet, Seacase a proposé d'élargir la recherche à d'autres domaines liés à l'aquaculture. Les décideurs politiques, les chercheurs, les écologistes et l'ensemble de l'industrie devraient tirer profit des conclusions du projet et de la recherche préconisée par l'équipe du projet.

Informations connexes