Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ITAES — Résultat en bref

Project ID: 502070
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: France

Poser les bases d'une agriculture viable

Une équipe de chercheurs européens a évalué la conception et la mise en œuvre de divers programmes créés à l'origine pour réconcilier les pratiques agricoles modernes et les besoins de l'environnement. L'équipe a mis au point un cadre à partir duquel une évaluation des éléments de ces programmes a servi à soutenir des recommandations pour de nouvelles politiques.
Poser les bases d'une agriculture viable
Autrefois, les activités agricoles privilégiaient le respect de la vie sauvage, l'aménagement paysager, le recyclage organique, la biodiversité et d'autres systèmes qui fonctionnaient en harmonie avec l'environnement rural. Elles ont évolué progressivement avec l'utilisation croissante des engrais, la mécanisation de la production, l'intensification de l'exploitation du territoire et l'augmentation de la taille des exploitations agricoles. En conséquence, les activités actuelles affectent gravement la qualité de l'eau, du sol et de l'air, ainsi que le paysage et la nature en général.

Face à l'importance croissante de la réhabilitation et de la protection de la vie sauvage, la réglementation des activités agricoles est devenue une priorité, au travers de programmes agro-environnementaux ayant pour objectif de restaurer l'équilibre entre l'utilisation du territoire et sa protection.

Le projet ITAES («Integrated tools to design and implement agro environmental schemes») a développé un cadre d'évaluation des divers éléments de ces programmes et étudié d'autres programmes agro-environnementaux. À l'aide d'une matrice d'information, les partenaires du projet ont défini des objectifs opérationnels dans des programmes agro-environnementaux, et évalué leurs effets, leur efficacité, la répartition des revenus et la légitimité comme moyen d'évaluer l'intervention du gouvernement pour promouvoir une agriculture durable.

Le cadre du projet a été développé pour faciliter la détermination des critères d'analyse de la politique et l'identification de principes de conception pour créer des programmes viables. Il s'agissait notamment de techniques visant à réduire la dissimulation d'informations et d'actions (négligence), à renforcer l'engagement mutuel grâce à la surveillance, et à améliorer la réputation et la crédibilité des autorités et des agriculteurs.

L'analyse étendue de la politique s'appuie sur quatre critères: l'essor des programmes agro-environnementaux, l'efficacité sur l'environnement, l'efficacité des coûts de transaction, et les conséquences sur le revenu des agriculteurs. Le cadre a aussi permis d'examiner des composants agro-environnementaux tels que la coordination, la participation, l'efficacité, la souplesse et le potentiel d'exploitation des principes de conception, pour limiter les échecs contractuels. L'évaluation de 10 études de cas dans diverses régions a permis de déterminer que les principales pressions environnementales sont l'érosion du sol, la pollution de l'eau et la perte de biodiversité.

L'étude, l'évaluation et les activités de comparaison du projet ITAES ont abouti à la reformulation de plusieurs recommandations aux décideurs politiques, qui aideront à assurer la viabilité de ces programmes.

Informations connexes