Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NSHAPE — Résultat en bref

Project ID: 505442
Financé au titre de: FP6-NMP

Ca colle!

Les adhésifs autocollants forment une liaison entre l'adhésif et un autre matériau lorsqu'ils sont soumis à une pression. Ils sont généralement dissous dans les solvants organiques et contribuent considérablement à l'économie européenne puisqu'ils sont utilisés par les fournisseurs de produits chimiques, les producteurs de polymères, les entreprises spécialisées dans les revêtements et les utilisateurs finaux.
Ca colle!
Une exposition prolongée aux solvants organiques ou à base de carbone, comme tel est le cas dans les ateliers, favorise l'apparition des cancers, comporte des risques d'infertilité et peut endommager le système nerveux. Les restrictions environnementales et sanitaires concernant les émissions de solvants organiques ont favorisé le développement des adhésifs autocollants à base d'eau (AAE), où les particules polymères nanoscopiques sont dispersées dans une solution aqueuse.

Puisque les AAE présentent souvent une adhérence limitée en général ainsi qu'une faible capacité à se lier à certains substrats, le projet Nshape («Designed nanoscale heterogeneities for controlling water-borne pressure-sensitive adhesive performance») a été mis en place afin de synthétiser des particules présentant certaines différences nanoscopiques afin de renforcer les propriétés adhésives des AAE. Les chercheurs se sont concentrés sur le latex qui se distingue par une dispersion stable des particules de polymères dans un milieu aqueux.

Ils ont synthétisé et caractérisé plusieurs latex en vue de sélectionner le plus prometteur pour les essais suivants. Ils ont ensuite optimisé l'utilisation de la microscopie des forces atomiques (MFA) pour visualiser la morphologie du latex à l'échelle nanoscopique et définir les lignes de conduite en vue de l'amélioration de la synthèse du latex et la formation des films adhésifs. Ils ont ensuite isolé plusieurs méthodes d'analyse ainsi que les normes de performances, dont les principaux paramètres permettant de contrôler le processus de test.

Le projet Nshape a produit trois prototypes de latex AAE qu'il a utilisés dans un projet pilote en vue d'en définir le potentiel commercial. L'un d'entre eux s'est montré particulièrement prometteur pour l'étiquetage de conteneurs et de tambours chimiques puisque les résultats obtenus ont été nettement supérieurs aux matériaux conventionnels tant sur le plan des performances que pour la réduction des coûts.

En résumé, le projet a permis de réaliser de nouveaux revêtements à partir d'émulsions à base d'eau au lieu des solvants organiques dans le respect des nouvelles normes environnementales et sanitaires. Par ailleurs, les matériaux ont fait état d'importantes améliorations en termes de performances adhésives à des coûts réduits. L'application commerciale du projet devrait donc permettre d'importants avantages pour la santé des travailleurs et des utilisateurs finaux, ainsi que pour l'économie européenne tout en préservant l'environnement. Bref, tout le monde y gagne.

Informations connexes