Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

RENEW — Résultat en bref

Project ID: 502705
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Allemagne

Produire des carburants à partir de déchets d'origine végétale

L'UE s'est engagée à mettre au point des énergies de substitution, l'un des axes majeurs étant les moteurs à combustion pour le secteur automobile. Des chercheurs financés par l'UE ont réalisé des études de faisabilité qui ont conduit à des recommandations en vue de produire des carburants liquides pour automobiles à partir de biomasse lignocellulosique, la matière première renouvelable la plus abondante de notre planète.
Produire des carburants à partir de déchets d'origine végétale
Le projet RENEW («Renewable fuels for advanced powertrains») visait à étudier la possibilité de convertir une biomasse lignocellulosique en biocarburants liquides, dans diverses régions d'Europe et pour les véhicules actuels et futurs.

Les chercheurs ont commencé par évaluer la disponibilité régionale de la biomasse lignocellulosique, avec la contrainte de n'avoir aucun impact sur la production d'aliments, de fourrage et de fibres. Les régions qui produisent le plus de biomasse sont le centre de la France, l'Est de l'Allemagne et l'Ouest de la Pologne.

L'étude économique des coûts de production et de distribution a conduit les chercheurs à conclure que l'Ouest de la Pologne et la Suède convenaient le mieux pour installer à une échelle industrielle les premiers sites utilisant la biomasse lignocellulosique afin de synthétiser du diesel (cEF-D, Centralized Entrained Flow Gasification for diesel) ou de l'éther diméthylique (BLEF-DME, Entrained Flow Gasification of Black Liquor for di-methyl-ether production).

Le diesel et l'éther diméthylique ainsi synthétisés sont d'excellents carburants de substitution pour les moteurs actuels, et pourraient réduire considérablement la consommation et les émissions des moteurs futurs. L'impact sur l'environnement peut être réduit encore plus en produisant la biomasse de manière plus durable, en introduisant de nouvelles espèces et en améliorant le rendement de la conversion.

En conclusion, l'Europe bénéficie d'opportunités prometteuses pour convertir la biomasse en carburants liquides à destination du secteur des transports. L'application des directives de RENEW pourrait aboutir aux premières usines de conversion de biomasse en liquide (ou gazéification de la biomasse) à l'échelle industrielle, apportant des avantages économiques et environnementaux pour l'industrie européenne comme pour les consommateurs.

Informations connexes