Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

EUSYSBIO — Résultat en bref

Project ID: 503218
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Allemagne

La biologie systémique met le turbo en Europe

En dépit de ses nombreuses définitions, la biologie systémique s'épanouit et se développe au Japon et aux États-Unis grâce à une bonne organisation et à des financements. L'Europe est à la traîne dans ce domaine en raison de l'absence d'un réseau compétitif. Grâce à un projet dont l'UE est le mécène, les chercheurs ont pu réduire l'écart.
La biologie systémique met le turbo en Europe
La biologie systémique est associée à de nombreuses interprétations et à autant d'applications. Sans doute ses principaux composants peuvent-ils être mieux appréhendés si l'on envisage ces deux mots. La biologie étudie les systèmes vivants. L'approche systémique fait référence à l'analyse de la manière dont les différentes parties d'un système biologique complexe opèrent pour former l'ensemble et ses fonctions. Ce système qui représente un élément essentiel de la biologie systémique moderne est également défini par un modèle computationnel.

Le projet Eusysbio («The take-off of European systems biology») a été lancé pour isoler les forces et les faiblesses de la recherche portant sur la biologie systémique en Europe en vue de mettre en place un réseau dans ce domaine. L'objectif visait à stimuler la recherche et le financement afin de permettre à la biologie systémique de se développer en Europe pour devenir une activité majeure en termes de recherche et de développement technologique (RDT).

Le consortium a comparé l'Europe et les autres pays dotés de centres de recherche actifs en biologie systémique avec lesquels celle-ci pourrait collaborer, dont la Chine et la Russie.

Les rapports indiquent que la formation représente un élément essentiel pour les jeunes scientifiques en vue de la mise en place du réseau. On y évoque principalement la formation croisée. Cette expertise pluridisciplinaire est très répandue dans les pays où, par exemple, les biologistes suivent des formations en mathématiques et en physique pour mettre en place des modèles computationnels pour la dynamique des membranes cellulaires.

Le projet Eusysbio a également favorisé la collaboration entre les universités et les petites entreprises grâce à des ateliers qui ont permis une commercialisation rapide des résultats des recherches, renforçant ainsi la compétitivité de l'économie européenne.

Par ailleurs, le projet a organisé deux rencontres auxquelles les décideurs de plusieurs agences de financement nationales ont participé en vue d'évoquer les modèles de collaboration et les méthodes permettant de financer davantage la recherche en biologie systémique.

Le projet Eusysbio a permis de rapprocher les chercheurs européens, le secteur industriel et les mécènes concernés par la biologie systémique dans le cadre d'une collaboration fructueuse. Grâce à une amélioration considérable des connaissances, de l'intérêt et des fonds, sans oublier la qualité du capital humain dans l'Espace européen de la recherche, on peut s'attendre à des découvertes majeures dans un futur proche.

Informations connexes