Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ROTIS II — Résultat en bref

Project ID: 505936
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Italie

Des coques de bateau en excellent état

Il est aujourd'hui possible de vérifier l'intégrité de la coque des grands navires en utilisant un robot doté de caméras et d'un appareil à ultrasons.
Des coques de bateau en excellent état
Pour préserver la sécurité du transport des passagers et des marchandises, il faut inspecter en permanence les navires et leurs réservoirs. Le projet ROTIS II («Remotely operated tanker inspection system II») financé par l'UE voulait mettre au point un système robotique capable d'examiner les réservoirs d'eau de lest d'un navire, d'une manière plus efficace et économique. Le but était de mettre au point un système idéal pour les pétroliers, navires de marchandises sèches et mixtes, et les navires de production, stockage et déchargement.

Le projet ROTIS II cherchait à concevoir et tester un prototype en conditions réelles. Il a construit un petit engin multifonctions doté de bras à trois articulations et capable de se glisser entre la paroi interne et la paroi externe des navires à double coque. Au port ou même en mer, l'appareil peut contrôler l'intégrité de la coque grâce à un fonctionnement sans fil.

Le prototype est constitué de trois parties. La première est l'engin piloté à distance équipé de six caméras et d'une sonde à ultrasons, avec un câble extensible automatiquement pour l'alimentation et la transmission des données. La deuxième partie est une unité intermédiaire qui sert de poste d'alimentation et de relais pour contrôler le système. Elle est placée près du sas du réservoir d'eau de lest. Le troisième composant est la station de contrôle sans fil qui commande l'engin à distance et enregistre les données d'inspection.

Ce système économique est conçu pour être aisément transportable. L'exploitation de tout le potentiel de ce prototype et de cette technologie améliorerait de bien des façons la sécurité en haute mer. Ce nouveau système peut aussi réduire considérablement les coûts de maintenance et de réparation.

Informations connexes