Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

BIOHEAD-CITIZEN — Résultat en bref

Project ID: 506015
Financé au titre de: FP6-CITIZENS
Pays: Portugal

Encourager la culture scientifique

Une société fondée sur la connaissance se doit d'avoir des citoyens dotés de savoirs. Pour y parvenir, rien de mieux que de faire appel aux systèmes éducatifs européens. Une équipe de chercheurs financée par l'UE a examiné cette approche en s'intéressant plus particulièrement à l'enseignement dans les domaines de la biologie, de la santé et de l'environnement.
Encourager la culture scientifique
Le projet Biohead-citizen («Biology, health and environmental education for better citizenship») a été mis en place pour tenter de mieux comprendre comment l'enseignement de la biologie, de la santé et de l'environnement améliore ou peut améliorer divers aspects de la citoyenneté. Des partenaires du projet ont analysé les différences entre 19 pays en tenant compte des perceptions des enseignants et de paramètres comme le contexte social, la religion et le sexe.

Le fait d'améliorer la compréhension de ce domaine vise à souligner les difficultés pertinentes qui attendent les systèmes éducatifs de l'Europe, afin d'optimiser l'efficacité et de renforcer la société fondée sur la connaissance.

Les conceptions de divers acteurs du système éducatif ont été analysées dans le contexte des interactions de plusieurs facteurs: connaissances scientifiques (K pour Knowledge: publications de la communauté scientifique) ; systèmes de valeurs (V: opinions, croyances et idéologies) ; et pratiques sociales (P: relatives aux actions professionnelles et à la responsabilité en tant que citoyen). Ce modèle KVP s'est révélé utile pour analyser des éléments importants des connaissances enseignées.

Les partenaires du projet étaient chargés de procéder à une analyse comparative des programmes et manuels scolaires sur plusieurs thèmes (éducation en matière de santé, reproduction chez l'homme et éducation sexuelle, écologie et respect de l'environnement, cerveau humain, évolution humaine, et génétique humaine), ainsi que des conceptions des enseignants de 16 pays sur les thèmes retenus.

Les résultats de l'analyse et de l'interprétation des données pour tous les pays ont conduit à la rédaction de résumés soumis lors de la rencontre «International meeting on critical analysis of school science textbooks», co-organisée par le projet Biohead-citizen de l'Organisation internationale pour l'éducation scientifique et technologique (IOSTE).

Les activités du projet ont culminé par la synthèse des résultats, dans des articles et documents scientifiques rédigés à l'intention des décideurs politiques et enseignants nationaux, en vue de promouvoir la culture scientifique et d'améliorer la citoyenneté dans les sociétés fondées sur les connaissances scientifiques.

Informations connexes