Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NANOFORUMEULA — Résultat en bref

Project ID: 32155
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Pays-Bas

Quand les acteurs européens des nanotechnologies se tournent vers l'Amérique latine

L'Amérique latine, et notamment ses pays plus industrialisés comme l'Argentine, le Brésil ou le Mexique, dispose d'un fort potentiel en nanotechnologies que l'UE peut contribuer à exploiter, au bénéfice des deux régions.
Quand les acteurs européens des nanotechnologies se tournent vers l'Amérique latine
Les nanotechnologies démontrent déjà qu'elles sont la prochaine révolution de l'industrie, grâce à des utilisations étonnantes dans de nombreux secteurs dont la médecine, les technologies et les biens de consommation. L'Amérique latine est un grand continent au potentiel inexploité, avec de nombreux experts et installations qui pourraient travailler en synergie avec les projets de l'UE dans le domaine des nanotechnologies.

L'initiative Nanoforumeula («Nanoforum EU Latin America») financée par l'UE a encouragé la collaboration entre l'UE et l'Amérique Latine dans le domaine des nanotechnologies. Le projet a organisé des visites d'experts de 21 pays d'Amérique Latine dans quatre organisations européennes de recherche dans les nanotechnologies.

De l'autre côté de l'Atlantique, Nanoforumeula a organisé un atelier au Brésil sur le thème des nanotechnologies, et étudié le potentiel de deux des États les plus peuplés, le Brésil et le Mexique. Les entreprises et la recherche de l'UE ont ainsi pu collaborer avec l'Amérique latine à de nombreux niveaux, au bénéfice de l'économie et du secteur des hautes technologies dans les deux régions.

Dans le détail, le projet a organisé des visites (durant jusqu'à trois mois) de centres européens des nanotechnologies par chercheurs d'Amérique latine, dans le contexte de bourses. Il a aussi organisé un atelier et deux missions d'informations de scientifiques européens en Amérique latine. Le projet Nanoforumeula a rédigé deux rapports sur ces missions d'information, centrés sur le Brésil et le Mexique. Ils ont aussi identifié d'importants acteurs du secteur des nanotechnologies dans ces deux pays. Les résultats d'une mission d'information organisée en Argentine ont été publiés sur le site web du projet.

Les efforts du projet ont conduit à de solides échanges dans ce domaine prometteur, qui devraient se traduire par de nombreux avantages pour les deux régions. Des actions continues sont déjà en place en vue de poursuivre ces échanges après la fin du projet, d'assurer la continuité et de soutenir la dynamique établie.

Informations connexes