Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

GCFR — Résultat en bref

Project ID: 12773
Financé au titre de: FP6-EURATOM-NUCTECH

Une énergie plus propre à l'horizon

La recherche financée par l'UE sur la technologie des réacteurs à neutrons rapides pourraient annoncer une nouvelle ère caractérisée par une énergie nucléaire plus propre. Les activités du projet se concentrent également sur les recommandations en matière de développement durable dans le secteur.
Une énergie plus propre à l'horizon
Différents types de réacteurs à combustible sont utilisés dans le monde, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Le réacteur à neutrons rapides, ou simplement réacteur rapide, n'est pas considéré comme étant le plus rentable, mais il pourrait s'avérer prometteur pour fournir une énergie plus propre si certaines des difficultés qu'il présente sont surmontées.

Les réacteurs rapides permettent de fournir une énergie plus durable et de minimiser les déchets nucléaires en ne produisant aucun gaz à effet de serre. Le plus intéressant est le réacteur à neutrons rapide refroidi par gaz (RNR-G) pour la génération d'électricité, qui présente ces avantages et qui est également considéré comme étant très sûr.

L'initiative GCFR («The gas cooled fast reactor project») financée par l'UE a examiné les dernières avancées en matière de technologie nucléaire, notamment les aspects économiques, la résistance à la prolifération et la durabilité. Elle a révélé que les RNR-G permettent de mieux exploiter le matériau fissile (c'est-à-dire le matériau qui subit une réaction en chaîne de fission nucléaire), ainsi que de réduire considérablement les déchets radioactifs et leurs effets toxiques.

Cela rejoint les objectifs de génération 4 (Gen IV), terme qui fait référence à la recherche et aux modèles de réacteurs nucléaires les plus avancés. Les objectifs Gen IV en matière de durabilité incluent l'utilisation complète des ressources en uranium, ainsi que le recyclage de l'uranium, du plutonium et d'autres éléments. Ils portent également sur le rendement, l'absence d'émission de radioactivité hors site et la non-prolifération (en évitant la séparation des matériaux dans le cycle du combustible).

Les initiatives émergeant de ce projet feront progresser la technologie RNR-G et permettront à l'UE d'ouvrir la voie à une nouvelle réalité pour des solutions avancées en matière d'énergie.

Informations connexes