Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

RESIST — Résultat en bref

Project ID: 29052
Financé au titre de: FP6-CITIZENS

Effacer les inégalités dans les sciences et les technologies

Un projet de l'UE a financé une étude complète sur la façon de répartir de manière égale les avantages des nouvelles technologies, en dépit des différences sociales et économiques.
Effacer les inégalités dans les sciences et les technologies
Une étude en sciences et technologies (S&T) a montré que les inégalités sociales ne sont ni atténuées ni accentuées par les progrès technologiques et restent très présentes dans le tissu même des systèmes de sciences et technologies. Ainsi, le développement d'une économie mondiale basée sur la connaissance pourrait élargir le fossé entre les privilégiés et les défavorisés.

Pour éviter que cette tendance ne s'accentue, le projet Resist («Researching inequality through science and technology») a centré ses efforts sur les trois principales formes d'inégalités dans les S&T: celles de structure, de représentation et de distribution. Les chercheurs du projet ont approché l'étude sous deux angles afin de comprendre les processus qui contribuent à l'inégalité ainsi que les systèmes qui permettraient de limiter une répartition injuste.

L'équipe du projet Resist a examiné quatre domaines dans lesquels l'inégalité était apparente: les cadres politiques, la migration internationale des personnes très qualifiées, les mécanismes récents de responsabilité et les impacts socio-économiques des nouvelles technologies. L'idée était de canaliser les solutions par le biais de ces thèmes pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Les chercheurs du projet pensent qu'il faut utiliser bien plus d'indicateurs pour refléter l'impact de l'inégalité sur des concepts comme la santé et le bonheur. En matière de responsabilité, les chercheurs recommandent d'en améliorer la transparence, et pour atteindre une efficacité optimale, de combiner un engagement public direct avec des formes de responsabilité basées sur des indicateurs.

Des interventions publiques peuvent intégrer deux concepts clés. Le premier est basé sur plusieurs groupes chargés de façonner les technologies pour apporter des conseils relatifs à l'utilisation des S&T dans leur société, en fonction de ses caractéristiques. Le second consiste pour les pays à façonner le tissu scientifique de la société et à élargir l'innovation elle-même pour favoriser l'absorption de la technologie. Il faut concevoir différentes versions d'une nouvelle technologie afin d'en permettre l'utilisation dans des circonstances plus variées.

Concernant les aspects économiques des innovations, il revient aux décideurs politiques et aux régulateurs de répartir équitablement les coûts et les prix, et de créer des conditions dans lesquelles les bénéfices seront répartis de manière égale. À titre d'exemple, l'insuline recombinante est dans le domaine public, et elle est de plus en plus accessible à tous via le service de santé publique.

Le projet Resist admet que les nouvelles technologies n'auront pas le même impact sur toutes les sociétés dans le monde. Toutefois, la diversité des groupes à l'échelle mondiale ne doit pas faire obstacle à des résultats équitablement disponibles pour tous.

Informations connexes