Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Politique d'innovation au Kazakhstan et en Arménie

L'initiative RIPKA («Researching innovation policy in Kazakhstan and Armenia») a évalué et comparé les capacités d'innovation des deux pays. Les partenaires du projet ont suivi les méthodes et indicateurs utilisés par le Tableau de bord européen sur l'innovation (European TrendChart).
Politique d'innovation au Kazakhstan et en Arménie
Les partenaires du projet ont identifié quatre objectifs opérationnels, formation, recueil de données, contrôle qualité et diffusion de l'information. Le consortium financé par l'UE a formé les instituts de recherche d'innovation politique kazakhs et arméniens en leur montrant comment utiliser les outils d'évaluation de l'innovation et les méthodologies du TrendChart européen.

Les partenaires du projet ont de plus, formé ces instituts de recherche à recueillir des données sur les capacités d'innovation et la politique des deux pays dans le domaine. Les centres de recherche d'innovation politique ont également été formés pour informer et comparer leurs capacités et politiques d'innovation. Les résultats de ces travaux ont été diffusés sur le site du projet et par conférences. Les partenaires du consortium ont également participé à des ateliers de travail sur l'innovation politique sur les thèmes «Restructuration des institutions de R&D [recherche et développement]» et «suivi des politiques d'innovation».

Ces travaux ont montré que les mesures d'innovation politique proposées par le gouvernement arménien devraient être étayées par des objectifs quantitatifs concrets et mises en application de manière adéquate. Dans l'ensemble, l'Arménie peut se targuer d'avoir une population bien éduquée mais elle souffre d'un niveau d'investissement public ou privé en R&D notoirement insuffisant. Pour le Kazakhstan, les résultats montrent aussi un niveau d'éducation satisfaisant de la population et le même manque de financement avec de plus une structure industrielle défavorable.

Grâce à l'introduction du Tableau de bord européen, les centres de recherche et les responsables politiques arméniens et kazakhs pourront bénéficier des meilleures pratiques mondiales en matière de politique de l'innovation. En outre, des liens plus étroits ont pu être établis entre les politiques nationales d'innovation et celles de la Commission européenne et des États membres de l'UE.

Informations connexes