Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ECOSTAR — Résultat en bref

Project ID: 502578
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: Allemagne

Et voilà le soleil

L'énergie solaire concentrée est une technologie avancée destinée à introduire plusieurs options pour produire de l'électricité. L'UE veut s'assurer de rester à la pointe de cette technologie.
Et voilà le soleil
L'énergie libérée par le rayonnement solaire est de plus en plus exploitée et l'Europe met tout en œuvre pour être le chef de file dans ce secteur. L'énergie solaire concentrée (CSP) est une technologie prometteuse qui utilise des lentilles ou miroirs pour concentrer au maximum l'énergie des rayons du soleil sur une petite surface afin de produire de l'électricité. Le projet Ecostar («European concentrated solar thermal road-mapping») financé par l'UE visait à perfectionner la technologie du CSP et à réduire son coût. Il a également œuvré à renforcer l'excellence de la recherche en matière de CSP et à soutenir les programmes de recherche dans ce domaine.

Face aux différentes technologies CSP à la veille de leur déploiement commercial, ECOSTAR a analysé l'impact de ces innovations sur le coût de production de l'électricité. Cela a permis d'identifier celles qui offraient la meilleure viabilité et de définir d'autres domaines nécessitant des travaux de recherche et développement (R&D) supplémentaires (à savoir, dépressions paraboliques, récepteur central, etc.).

Un modèle de mesure de la production d'électricité annuelle a été élaboré dans le cadre du projet, en tenant compte du lieu, des données météorologiques, de la courbe de charge, du rayonnement solaire, du stockage de l'énergie thermique et d'autres facteurs. Les dernières innovations étudiées présentent différentes probabilités de succès et sont à différents stades de développement, autre considération importante qui a été incluse dans l'équation.

Le projet a démontré qu'actuellement la technologie la plus mature est le système de dépression parabolique, qui utilise le pétrole thermique comme moyen de transfert de chaleur. Il est à noter également qu'en Espagne la technologie CSP utilisant le stockage d'énergie thermique dans des sels de nitrate fondus est proche de sa phase de déploiement. Ecostar a estimé un coût d'électricité moyen de 17 à 18 centimes/kWh pour ces premiers systèmes; ce qui est très inférieur à celui des autres technologies considérées.

L'autre technologie hybride prometteuse implique d'intégrer l'énergie solaire dans une centrale à cycle combiné turbine à vapeur/turbine à gaz qui utilise à la fois des carburants fossiles et l'énergie solaire pour un coût inférieur à 9 centimes/kWh. Selon le projet, en améliorant davantage la technologie de récepteur, à l'avenir cela pourrait augmenter considérablement la part du solaire.

Bien que le marché et l'industrie seront au final les seuls juges concernant les technologies qui se démarqueront, Ecostar assure qu'il est possible de réduire les coûts de 25 à 35 % avec la plupart d'entre elles. Les améliorations apportées au rendement du concentrateur auront tout particulièrement un impact positif sur le coût de l'électricité. En bref, en tenant compte du besoin de solutions d'énergie verte et du niveau de développement de la technologie CSP, cette technologie semble promue à un brillant avenir.

Informations connexes