Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

FOODIMA — Résultat en bref

Project ID: 44283
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Grèce

La chaîne alimentaire européenne passée au crible

La création d'outils méthodologiques dans le cadre d'un projet européen peut aider à évaluer la chaîne alimentaire et les domaines associés. Les résultats obtenus soutiendront les décideurs politiques pour mettre en place des lois constructives dans le secteur alimentaire.
La chaîne alimentaire européenne passée au crible
La croissance de la population entraîne une augmentation du nombre de bouches à nourrir et le besoin de méthodes de production plus efficaces. Le projet Foodima («EU food industry dynamics and methodological advances») financé par l'UE avait pour objectif d'examiner le secteur alimentaire, d'évaluer la chaîne alimentaire et de recommander des politiques susceptibles d'améliorer le secteur.

L'équipe a pour cela cherché à mettre au point des outils méthodologiques facilitant l'évaluation des aspects économiques de la chaîne alimentaire. Elle a étudié la compétitivité du secteur, l'adoption des technologies, les fusions d'entreprises, les notions relatives au bien-être, l'environnement réglementaire, la qualité des aliments, la normalisation, l'étiquetage et les impacts socio-économiques de la chaîne d'approvisionnement.

Le projet a abouti à de nombreux résultats et recommandations d'un grand intérêt. Au niveau des fusions, le projet a déterminé les tendances en matière de fabrication, vente au détail, différences culturelles et prix alimentaires. Il a également évalué le bien-être, l'adoption technologique et les avantages en matière de recherche et développement (R&D) liés à la chaîne d'approvisionnement alimentaire en UE, et déterminé comment ces facteurs sont affectés par une concurrence accrue. L'équipe a aussi examiné l'impact positif de la différenciation des produits et étudié comment rédiger des politiques de l'UE pour adopter et diffuser les nouvelles technologies de production.

.

Un autre facteur important étudié a été l'effet des normes de pureté sur l'étiquetage alimentaire sur le marché et le bien-être. Le projet a étudié des hypothèses sur le sujet et apporté d'importants résultats concernant les seuils de présence accidentelle.

Après examen des performances économiques de la chaîne alimentaire, Foodima a déterminé que les progrès techniques avantagent les grandes exploitations au détriment des petites. Il a recommandé aux décideurs d'encourager la recherche dans des innovations techniques adaptées aux petites structures. Enfin, l'équipe a analysé les effets socio-économiques de la chaîne d'approvisionnement alimentaire dans les zones rurales reculées et l'impact sur l'emploi.

Globalement, le projet a ouvert la voie au développement d'outils, modèles et méthodes quantitatifs et qualitatifs aidant à analyser la chaîne et l'industrie alimentaires en UE. Ces éléments devraient favoriser les politiques en place dans le secteur alimentaire et aider à satisfaire un besoin clé de la société.

Informations connexes