Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

EPIGOV — Résultat en bref

Project ID: 28661
Financé au titre de: FP6-CITIZENS
Pays: Allemagne

Repenser la politique environnementale

On constate de grandes inégalités en Europe dans la façon dont la politique environnementale est gérée. En étudiant la gouvernance à tous les niveaux et en normalisant les recommandations, on pourrait améliorer la politique environnementale.
Repenser la politique environnementale
L'UE a toujours adopté des voies pour inspirer la recherche dans différents domaines, et la politique environnementale ne fait pas exception. Le projet Epigov («Environmental policy integration and multi-level governance») a coordonné la recherche sur l'intégration de la politique environnementale (EPI, de l'anglais environmental policy integration) et a créé une plateforme pour permettre aux chercheurs de partager les résultats, les méthodes de recherche et les futures initiatives.

Le projet soulignait et coordonnait la recherche et la gouvernance de l'EPI aux niveaux local, national et européen. Il a également identifié les besoins de recherche sur l'EPI et de la gouvernance à plusieurs niveaux suivant puis la diffusion des résultats. Epigov a rassemblé des chercheurs expérimentés et en début de carrière, notamment des pays d'Europe centrale et de l'Est, ainsi que des décideurs politiques, des organisations non gouvernementales (ONG) et des chefs d'entreprises. Il a organisé trois conférences clés ainsi qu'une conférence politique finale au début de l'année 2009.

Les résultats du projet et les rapports hautement spécialisés ont révélé un manque de connaissances sur l'EPI et la gouvernance dans ce secteur, mais ont fourni des données importantes pour l'analyse de l'EPI d'un point de vue de gouvernance. Epigov a constaté que la forte départementalisation de la formulation des politiques représentait l'obstacle le plus important à l'EPI, suivi du fédéralisme et de la gouvernance à plusieurs niveaux, même s'ils pouvaient aussi fournir des opportunités pour l'EPI.

L'équipe du projet a également découvert que les pratiques de gouvernance de l'EPI étaient principalement basées sur l'apprentissage et le volontarisme, apparentés aux styles de gestion stratégique. Une gouvernance de l'EPI plus réussie a été constatée dans les styles de gouvernance hiérarchique. Globalement, les efforts visant à améliorer l'EPI ont été modestes, souvent gênés par un faible transfert des connaissances.

Pour améliorer l'EPI, Epigov a préconisé des études plus en profondeur des facteurs liés à la culture politique. Il a constaté que les politiques de l'EPI doivent de plus en plus reposer sur des mesures affectant les attitudes des acteurs sectoriels. Les décideurs politiques et les parties prenantes devront encourager une intégration de l'EPI dans une formulation de politiques environnementales plus «traditionnelles». Enfin, des instruments environnementaux flexibles et participatifs qui créent de nouvelles opportunités pour l'environnement au niveau sectoriel pourraient avoir des effets secondaires positifs sur l'EPI. Si les résultats du projet sont étudiées et les recommandations adoptées, la politique environnementale ne pourra qu'améliorer et créer des sociétés où il fait bon vivre.

Informations connexes