Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

BIODOT — Résultat en bref

Project ID: 32652
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Italie

Utilisation de semi-conducteurs bioorganiques dans les biocapteurs

Les chercheurs européens ont étudié les besoins croissants des diagnostics modernes en développant l'utilisation de semi-conducteurs organiques dans les dispositifs de détection de biomolécule ultrasensibles.
Utilisation de semi-conducteurs bioorganiques dans les biocapteurs
De nombreux secteurs des soins de santé, en ce compris le diagnostic et le criblage des nouvelles molécules de médicaments, requièrent la détection des espèces chimiques et biologiques. Particulièrement dans le cas des diagnostics et des thérapies des maladies neurologiques, des dispositifs présentant un mécanisme ultra-sensible de transduction des signaux biologiques et chimiques sont nécessaires. De tels appareils sont basés sur des semi-conducteurs organiques et peuvent être fabriqués à l'aide de structures micro- et nanofluidiques.

Dans la lignée de ce développement, le projet Biodot («Sensing biosystems and their dynamics in fluids with organic transistors») financé par l'UE a étudié et démontré une technologie bio-organique hybride pour la transduction des biomolécules et des signaux cellulaires.

Les partenaires du projet ont mis au point une technologie capable de détecter les biomolécules et les cellules dans les mêmes conditions. Cela a demandé de nombreuses expérimentations pour pouvoir finalement fabriquer un appareil compatible avec les exigences de stérilité des cultures cellulaires.

Des appareils basés sur des transistors organiques à film fin avec des microfluides ont été développés – avec ou sans électrode de référence – qui répondaient aux changements de la charge électrostatique à l'interface entre le biosystème dans la solution et le semi-conducteur organique. Le projet a en outre démontré les fonctionnalités du capteur développé en milieu aqueux, ainsi que son interaction potentielle avec les biomolécules complexes et les cellules neurales.

Biodot a démontré le concept de convergence de la bio- et de la nanotechnologie pour développer des appareils organiques basés sur les semi-conducteurs pour détection de biomolécule in vitro. L'application commerciale de la technologie permettra d'améliorer le diagnostic et, à long terme, ouvrira la voie à l'électronique organique.

Informations connexes